Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 mai 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Les pompiers de La Matapédia rappellent les dangers des feux à ciel ouvert

SERVICE SÉCURITÉ INCENDIE

Baie de Charlie

©Photo Gracieuseté - Philippe Thomas

Il est interdit de faire des feux à ciel ouvert actuellement.

Alors que les feux à ciel ouvert sont proscrits partout au Québec, les pompiers de la MRC de La Matapédia demandent aux citoyens de respecter cette consigne et de faire preuve de la plus grande prudence lorsqu'ils allument des feux, peu importe l'endroit.

Récemment, un feu mal éteint à la Baie de Charlie à Sayabec aurait pu avoir de conséquences désastreuses. Un citoyen raconte qu'il est arrivé mardi matin sur les lieux pour constater qu'un feu brûlait toujours et s'était même propagé sous les souches. Il lui aura fallu près d'une heure pour l'éteindre entièrement.

Les pompiers de La Matapédia confirment que la Baie de Charlie fait souvent l'objet d'interventions pour des raisons similaires. « Actuellement, il y a une interdiction de feu à ciel ouvert. La tourbe n'est pas encore sortie et il y a des endroits très secs qui sont propices à la propagation du feu. C'est extrêmement dangereux », explique le directeur du Service incendie de La Matapédia, Ghislain Paradis.

Dans un contexte où les feux à ciel ouvert sont frappés d'une interdiction, le seul endroit où il est permis de le faire est dans sa cour arrière. Les feux doivent d'ailleurs être d'une hauteur maximale de 24 pouces par 24 pouces de diamètre et doivent être contenus de façon sécuritaire, notamment avec un foyer muni de pare-étincelles. Un permis doit également être obtenu par la municipalité pour tout feu à ciel ouvert de dimension supérieure. Il faut également respecter la distance de 25 mètres d'un bâtiment.

Finalement, l'appel à la salubrité est de mise. On rappelle aux gens qui profitent de la nature de faire preuve de civisme en ramassant ses ordures avant de quitter les lieux et, surtout, après avoir vérifié que le feu est bien éteint.

On peut également consulter le site de la SOPFEU pour connaître l'indice d'inflammabilité du moment.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média