Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 mai 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Rosalie Althot reçoit la médaille du Lieutenant-Gouverneur

Rosalie Althot

©Photo Gracieuseté

À défaut de pouvoir tenir une cérémonie officielle, Rosalie a reçu sa médaille par la poste.

Rosalie Althot a été décorée de la médaille du Lieutenant-Gouverneur du Québec pour son implication sociale dans sa communauté.

La jeune fille de Sainte-Florence se souviendra longtemps de son confinement puisqu'elle a été honorée deux fois plutôt qu'une au cours des dernières semaines. Le 30 avril dernier, le Salon des Mots de La Matapédia et les Éditions de la Francophonie lui remettaient le prix littéraire Jacqueline-Paquet pour son roman « Commotion ».

Aujourd'hui, Rosalie Althot arbore fièrement sa médaille du Lieutenant-Gouverneur qui lui a été remise pour souligner son implication communautaire. Tout au long de son passage à l'école secondaire Armand-Saint-Onge d'Amqui, la jeune Florencienne a laissé sa marque en participants aux différentes activités parascolaires. Elle a été partie intégrante du Parlement scolaire depuis secondaire 1 où elle a été en charge des loisirs, de l'éducation et des sports. « Elle prend toujours une foule de responsabilités qu'elle gère avec brio, particulièrement lors d'activités à grand déploiement », souligne l'animatrice de vie étudiante, Stéphane Bastien.

En 2018, Rosalie Althot a mis en place une nouvelle compétition sportive, la Coupe ASO, pour les élèves de tous les niveaux. Deux ans plus tard, l'événement est toujours aussi vivant et compte maintenant un volet hivernal. Toujours dans le domaine sportif, la jeune étudiante s'est aussi engagée comme leader de mouvement Fillactive visant à faire bouger les adolescentes.

Sur le plan social et communautaires, Rosalie Althot a répondu présente en devenant bénévole à Saint-Vianney en Fête, au Relais pour la Vie de La Matapédia, aux élections provinciales et fédérales ainsi qu'auprès du hockey scolaire et senior. Pour couronner son engagement dans la communauté, la jeune fille a été tête d'affiche au Défi Tête à prix en se faisant raser le coco afin d'amasser des dons pour la lutte contre le cancer.

À travers toute cette implication, Rosalie réussit à trouver du temps pour ses passions sportives, soit le basketball et le soccer. À maintes reprises, son talent a été remarqué comme en font foi les invitations qu'elle a reçues des Pionnières du Cégep de Rimouski mais aussi de certaines universités américaines.

Pour la communauté scolaire, l'exemple de Rosalie Althot en est un de détermination et de réussite. « Elle nous impressionne par son implication, sa polyvalence, sa grande force de caractère et sa capacité à rêver. Son dynamisme et sa rigueur en organisation d'événements nous manqueront l'an prochain », ajoute Stéphanie Bastien, qui est à l'origine de la soumission de la candidature de Rosalie.

Malheureusement, en raison du contexte autour du coronavirus, la cérémonie de remise de médaille n'a pu se tenir en public. La médaille lui a toutefois été remise par envoi postal où elle trône fièrement aux côtés du prix Jacqueline-Paquet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média