Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

30 avril 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le Salon des Mots de La Matapédia présente la gagnante du prix Jacqueline-Paquet

PRIX LITTÉRAIRE

Rosalie Althot

©Photo Gracieuseté - Geneviève Gagné

Rosalie Althot s'est mérité une bourse de 500 $ en plus de l'édition de son roman « Commotion ».

Bien que Le Salon des Mots ne puisse pas se tenir en raison des contraintes liées au coronavirus, les organisateurs ont tout de même dévoilé le nom de la récipiendaire du prix Jacqueline-Paquet.

Le convoité prix qui récompense la littérature jeunesse a été remis à Rosalie Althot, 17 ans, de Sainte-Florence pour son roman intitulé « Commotion ». S'inspirant de quelques bribes de son vécu, Rosalie Althot présentait, pour une deuxième fois, un roman dans le cadre du concours. Cette fois-ci fût la bonne.

L'adolescente raconte que l'idée lui est venue d'aborder un sujet qu'elle connaissait, venant tout juste de subir elle-même une commotion cérébrale. « Pourquoi ne pas écrire là-dessus? C'est un sujet qu'on n'aborde pas souvent en littérature. C'est donc l'histoire d'une gardienne de but au soccer qui subit une commotion et qui doit prendre une pause de son sport. Elle doit apprendre à vivre avec les contrecoups, notamment sur le plan familial, amical et scolaire. »

Rosalie Althot précise que plusieurs éléments liés aux sentiments et au ressentiment vécu sont directement inspirés de sa propre expérience alors que le reste de l'histoire est davantage romancé. C'est ainsi qu'est né « Commotion », un roman d'une cinquantaine de pages qui a visiblement séduit le jury.

L'auteure, qui travaille déjà sur un prochain projet, voulait également en profiter pour remercier sa grand-mère, Francine Héon, qui lui a prodigué de judicieux conseils pendant l'écriture du bouquin en plus d'être sa correctrice officielle.

L'auteure se mérite ainsi une bourse de 500 $ en plus de voir son livre être édité et imprimé en plusieurs copies. Il devrait être disponible sous peu dans les libraires locales. Une cérémonie officielle se tiendra en compagnie des représentants de la Ville d'Amqui dès que la situation le permettra, le salon était annulé cette année en raison de la Covid-19.

Commentaires

30 avril 2020

Lise Imbault

Félicitations, j'adore voir des jeunes comme Rosalie, réussir un tel projet! Est-ce que ta grand-mère était enseignante à Amqui? Il y a une Francine Héon qui m'a enseignée, je crois que c'était en 9e ou 10e année.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média