Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

27 avril 2020

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Les écoles primaires de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent ouvriront le 11 mai

COVID-19

St-Rosaire

©Jean-Philippe Thibault - L'Avant-Poste

L'école primaire Saint-Rosaire de Gaspé.

François Legault vient d'annoncer dans son point de presse quotidien que les écoles primaires à l'extérieur de Montréal seront les premières à rouvrir leurs portes.

La Presse avait déjà laissé entendre ce matin que les écoles primaires reprendraient du service dès le 11 mai prochain, pour un retour pendant 6 semaines sur les bancs d'école. Une information que vient de confirmer le premier ministre. « Si et seulement si la situation reste comme actuellement, on va rouvrir les écoles primaires et les services de garde le 11 mai à l’extérieur de Montréal [...] C'est progressif et graduel et le mot d'ordre reste prudence, prudence, pruddence. » Ce dernier réitère que ce retour n'est pas obligatoire et se fera à la discrétion des parents. Les services de garde reprendront aussi du service. De leur côté, les écoles secondaires, les cégeps et les universités resteront fermés jusqu'en septembre.

Pour justifier sa décision d'ouvrir les écoles primaires, le premier ministre a énuméré 5 raisons :

- Pour le bien-être des enfants qui ont des difficultés d'apprentissage; pour ne pas les laisser 6 mois sans aller à l'école;

Publicité

Défiler pour continuer

- Parce que le risque est limité et que les conséquences graves sont moins probables pour les enfants (les parents qui ont des enfants avec des problèmes de santé devraient cependant les garder à domicile);

- Parce que la situation est sous contrôle dans les hôpitaux et que le personnel est disponible et présent advenant un problème de santé;

- Parce que la la Santé publique a donné le feu vert et que la science dit que c'est possible si la situation reste sous contrôle;

- Parce que la vie doit continuer, que c'est bon pour les enfants de revoir leurs amis et leurs enseignants et que la situation ne serait pas différente en septembre.

Le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge prendra la parole pour plus de détails plus tard dans la journée.

Le premier ministe a ajouté que les règles de distanciation sociale devront être respectées, autant que possible, dans les différentes écoles qui rouvriront leurs portes. « On ne devrait pas avoir plus que 15 élèves par classe.»

Demain sera annoncé le calendrier pour le retour progressif d'autres secteurs de l'économie.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média