Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

26 avril 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le branchement des communautés de La Matapédia se poursuit pendant la pandémie

FIBRE OPTIQUE

Telus

©Photo Dominique Fortier - L'Avant-Poste

Le déploiement de la fibre optique se poursuit un peu partout dans les différentes localités de l'Est-du-Québec.

Alors que les gens sont confinés chez eux, l'accès à internet haute vitesse devient un enjeu encore plus important pour les petites localités. À cet effet, le branchement de certains villages de La Matapédia se poursuit pendant la pandémie.

Telus avait annoncé que 99 % des localités de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent seraient branchées sur la fibre optique d'ici la fin de l'année 2020. Le déploiement des équipes sur le terrain se poursuit d'ailleurs dans plusieurs municipalités de la Vallée.

Selon Telus, Saint-Tharcisius, Saint-Léandre, Saint-Zénon-du-Lac-Humqui et Saint-Vianney devraient toutes être reliées au réseau de fibre optique d'ici la fin de l'année. « Ce déploiement actif en temps de pandémie permettra d’apporter des vitesses de téléchargement symétriques ultra-rapides qui sont indispensables avec la multiplication des applications technologiques comme les soins de santé virtuels, l’évolution de la maison connectée, les jeux vidéo ou encore les outils de collaboration évolués comme la vidéoconférence immersive », explique la porte-parole de l'entreprise de télécommunications, Jacinthe Beaulieu.

Demandes du Bloc québécois

Du côté de la députée d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud, l'accès à internet haute vitesse n'a jamais été aussi essentiel. « Les services offerts en région ne sont pas adéquats. Nous sommes confinés à la maison, le télétravail est devenu la norme et on constate qu’en matière d’accès à Internet, nous étions loin d’être bien préparés à cette situation. »

Ainsi, la député bloquiste demande au gouvernement fédéral d'exiger un prix plafond pour les services internet et les forfaits cellulaires et à éliminer les limites de données mensuelles. « Il faut également reconnaître l'accès à internet haute vitesse comme un service essentiel et s'assurer que le déploiement de la fibre optique se fasse le plus rapidement possible. »

Kristina Michaud explique qu'elle reçoit des appels de citoyens chaque semaine qui déplorent le prix qui leur est chargé pour un service qui n'est pas toujours adéquat. « C'est aberrant puisque plusieurs personnes sont actuellement obligées de faire leur travail à la maison. On doit s'assurer que les gens confinés aient accès à des services technologiques, autant pour le travail, les études que pour la communication avec leurs proches », martèle la députée.

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média