Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

18 mars 2020

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

COVID-19 : Kristina Michaud lance un appel aux jeunes

Kristina Michaud

©Gracieuseté

La députée fédérale d’Avignon – La Mitis – Matane – Matapédia, Kristina Michaud.

La députée fédérale d’Avignon – La Mitis – Matane – Matapédia, Kristina Michaud, lance un appel aux jeunes afin qu’ils appliquent les mesures de protection requises dans l’actuelle pandémie de coronavirus.

La députée bloquiste invite entre autres les influenceurs du Web à utiliser leur tribune afin qu’ils sensibilisent à leur tour les jeunes à respecter les mesures sanitaires mises en place dans le but de limiter le plus possible la propagation du virus. « En ce moment, les jeunes ont une certaine tendance à minimiser l’importance de respecter les consignes de santé. Qui de mieux placer que ceux et celles qui ont un contact privilégié avec nos adolescent-e-s sur les réseaux sociaux pour aider les élu-e-s à en faire la promotion auprès d’eux? J’espère sincèrement que les Québécois et les Québécoises vont mettre les bouchées doubles et que mon appel sera entendu », insiste Kristina Michaud.

Rapatriement des Québécois

La députée estime que les mesures annoncées par le gouvernement fédéral sont toujours insuffisantes et demande le rapatriement des Québécois coincés à l’étranger. Elle propose au gouvernement de s’assurer que les services consulaires soient disponibles en tout temps. Mme Michaud indique que son équipe est à la disposition des familles afin de soutenir les démarches de rapatriement.

Kristina Michaud appelle aussi la population à la prudence et au respect des mesures sanitaires en place. « Les périodes de crise telles que celle que nous vivons actuellement sont propices aux sentiments anxiogènes chez certaines personnes, mais il est important de garder son calme et d’agir solidairement envers les personnes qui sont les plus vulnérables au virus. C’est une question de conscience et de responsabilité sociale », dit-elle.

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média