Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 février 2020

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Amqui aura 60 nouvelles places en CPE

SERVICES DE GARDE

Pascal Bérubé

©Photo Gracieuseté

39 places avaient été annoncées par Pascal Bérubé en 2013, alors qu'il agissait comme député ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent dans le Gouvernement Marois.

Avec une liste d’attente de 125 noms, le Centre de la petite enfance (CPE) Les P’tits Flots d’Amqui obtient enfin le feu vert pour débloquer les 39 places annoncées en 2013, à cela s’ajoutent 21 nouvelles places réservées aux enfants de la clientèle étudiante.

Le Gouvernement du Québec vient d’octroyer les fonds nécessaires pour créer 60 nouvelles places en CPE dans La Matapédia. Le député péquiste Pascal Bérubé se réjouit que ce projet se concrétise enfin, après sept ans d’attente.

« C’est une bonne nouvelle pour La Matapédia, c’est exactement le message qu’on veut envoyer, qu’on mise sur la famille pour rendre notre milieu plus attractif, pour permettre aux mamans de revenir plus rapidement sur le marché du travail », laisse entendre le député de Matane-Matapédia.

Par ailleurs, les 21 nouvelles places annoncées aujourd’hui par le ministre de la Famille viendront rehausser la conciliation études-famille puisqu’elles seront réservées aux parents-étudiants. Au total, 2 700 places seront créées en province, spécialement pour la clientèle étudiante.

Une construction neuve

De nouvelles installations seront construites du côté d’Amqui pour accueillir les 60 nouvelles places attendues en CPE. « On est en recherche de terrain en ce moment », confirme la directrice du CPE Les P’tits Flots d’Amqui, madame Doris Morin. Deux nouvelles places s’additionneront aux installations actuelles du CPE Les P’tits Flots d’Amqui, sur la Rue Saint Augustin. « On va passer de 45 à 47 places au CPE d’Amqui », poursuit Doris Morin. 

Bien que le sous-sol de l’église d’Amqui ait constitué une avenue potentielle, les intervenants ont plutôt choisi d’opter pour une construction neuve après réflexion. L’emplacement du nouveau CPE sera éventuellement communiqué.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média