Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 février 2020

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Retour des premiers répondants dans l’est de la Vallée

SERVICES PRÉHOSPITALIERS

SQ ambulance

©Photo L'Avantage gaspésien -Alexandre D'Astous - L'Avant-Poste

Un réseau de premiers répondants a été déployé dans l’est de la Vallée, le 2 février dernier, afin de prêter main forte aux ambulanciers du territoire.

Privé de premiers intervenants (PR) depuis un an et demi, faute d’effectifs, le secteur est de la MRC de La Matapédia sera de nouveau desservi par un réseau de services préhospitaliers lors d’un appel d’urgence.

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour l’est de La Matapédia qui renoue enfin avec ces services de secourisme. Ils sont huit nouveaux intervenants formés à pouvoir prodiguer des soins de base, en attendant l'arrivée des services médicaux dans une situation d’urgence.

Alors qu’une douzaine de premiers répondants (PR) couvraient la partie ouest du territoire matapédien, voilà que ces nouvelles ressources complémenteront le personnel ambulancier à l’autre extrémité de la MRC depuis Routhierville jusqu’au village voisin, Saint-Florence, en passant par Albertville, Sainte-Marguerite-Marie, puis Causapscal.

« Ils sont volontaires, c’est le même principe que les pompiers volontaires, ils ont chacun des messagers, ils sont appelés et ceux qui sont disponibles se déplacent sur les lieux », explique Ghislain Paradis, le directeur du service incendie de la MRC de La Matapédia, soit l’organisation en charge des premiers répondants.

Pour Ghislain Paradis, il ne fait aucun doute que ces nouvelles ressources contribuent à améliorer la qualité de vie des Matapédiens. « Quand on parle de PR-1, c’est vraiment de sauver des vies, ce sont des arrêts respiratoires, des réactions allergiques sévères, ils interviennent lorsqu’il y a un besoin de sauver une vie. »

Ghislain Paradis

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Le directeur du service incendie de la MRC de La Matapédia, Ghislain Paradis.

Notons que les premiers répondants travaillent de pair avec les paramédics afin d’augmenter les chances de survie des victimes d’accidents graves. « Quand on parle d’arrêt cardiorespiratoire, les minutes comptent », ajoute le directeur du service incendie de la MRC.

Rappelons que les nouveaux PR s’ajoutent aux premiers intervenants déjà en place dans le secteur ouest de la Vallée qui s’étend d’Amqui jusqu’à Sayabec, en passant par Saint-Cléophas, Saint-Moïse et Saint-Noël, jusqu’aux frontières de La Matanie, soit Saint-Damase. La MRC de La Matapédia et le Centre intégré de Santé et de Services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent ont d’ailleurs revu certaines exigences pour faciliter le recrutement des intervenants.

« L’entente antérieure exigeait de nos bénévoles une formation de niveau PR 3 qui consistait à intervenir dans plusieurs situations médicales et traumatiques. La nouvelle entente prévoit plutôt une formation PR 1, qui consiste à intervenir en situation d’urgences vitales avec risques élevés de mortalité, dont les arrêts cardio-respiratoires et les réactions anaphylactiques », conclut Ghislain Paradis.

Volontaires recherchés

Le service incendie de la MRC souhaite augmenter le nombre de PR dans l’est du territoire. « Pour être premier répondant dans le secteur Est, il faut demeurer à Causapscal, avoir 18 ans et plus et posséder un véhicule », a-t-il été mention dans un communiqué. Les personnes intéressées sont invitées à contacter Patrick Roy au 418 629-2053, poste 1154, ou au p.roy@mrcmatapedia.quebec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média