Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

28 janvier 2020

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Kristina Michaud déposera un projet de loi

CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Kristina Michaud

©Photo Gracieuseté – Carolanne Allard photographie

Kristina Michaud est la deuxième députée bloquiste de la 43e législature à déposer un projet de loi à Ottawa.

La députée fédérale d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud, sera la quatrième députée de la Chambre des communes, parmi les 338 qui y siègent, à déposer un projet de loi.

La politicienne bloquiste finalise actuellement un projet de loi sur la lutte contre les changements climatiques, un dossier qui va de pair avec ses préoccupations et ses responsabilités parlementaires. Le projet de loi piloté par Kristina Michaud entend ainsi se conformer aux objectifs de l’Accord de Paris en matière de réduction des émissions polluantes.

« Le Canada fait partie de cet accord-là, mais il n’y aucune conséquence en ce moment si on n’atteint pas les cibles établies. Donc ce qu’on veut, c’est contraindre Ottawa à respecter les objectifs de l’Accord de Paris, et que l’Accord de Paris devienne une loi canadienne en fait », précise la jeune députée.

C’est à la suite du tirage au sort, ayant donné six opportunités au Bloc Québécois dans cette première partie des travaux parlementaires, que Kristina Michaud s’est vu confier l’élaboration du projet de loi à saveur environnementale. « Les députés du Bloc en général ont été chanceux », admet la députée bloquiste qui se réjouit de pouvoir accomplir cette tâche aussi tôt dans sa jeune carrière.

« Le projet de loi est en rédaction en ce moment, ce sera déposé au courant du mois de février, s’en suivra tout le processus de le débattre en chambre », affirme Kristina Michaud, confiante sur le potentiel d’adoption de son projet. Notons que cinq autres députés du Bloc auront l’occasion de déposer un projet de loi lors de cette première partie des travaux parlementaires.

« On entend souvent le préjugé qu’un député de l’opposition ne peut rien faire parce qu’il est dans l’opposition, mais ce projet-là, c’est la preuve du contraire » -Kristina Michaud

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média