Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Maison

Retour

06 janvier 2020

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

Infiltration par le toit, comment réagir ?

Publireportage maison

Travaux eglise sainte-Cécile-du-bic

©Gracieuseté

Une infiltration même mineure amène de l’humidité dans la maison d’où l’urgence à la traiter. Des moisissures pourraient s’installer et altérer la qualité de l’air. Quels sont les signes d’infiltration d’eau par la toiture et quelles mesures mettre en œuvre ?

Les signes d’infiltration

La flaque d’eau sur le sol est le signe le plus évident d’une infiltration et le plus urgent à traiter. À un moindre degré de gravité, on sera en présence d’un plafond ou d’un mur auréolé ou même gondolé. Les causes peuvent provenir de matériaux endommagés sur le toit, d’une gouttière bouchée ou d’une membrane fissurée, des joints usés, de l’accumulation de mousse et végétaux ou d’un trop-plein de neige et de glace. L’infiltration est la cause principale des dégâts provoqués dans les maisons avant l’incendie et le cambriolage.

Les moyens d’action en urgence

La première chose à faire est de monter dans les combles pour localiser l’infiltration et placer un seau en dessous de manière à limiter les dégâts sur votre plafond. Néanmoins, l’infiltration peut s’avérer être difficile à repérer, il faudra alors inspecter le pontage par-dessous, les jonctions, les noues et les ventilateurs. Aérez également la pièce si elle a subi un dégât des eaux.

Appelez ensuite votre assureur pour lui demander si le dégât des eaux est couvert par votre police d’assurance. Si c’est le cas, il vous indiquera la procédure à suivre. Dans le cas contraire, vous devrez appeler un professionnel à votre charge. Ne pensez pas monter sur le toit en plein hiver, c’est bien trop dangereux.

Les gestes de prévention

À votre niveau, vous devriez inspecter vos combles régulièrement pour détecter des traces éventuelles d’humidité. On recommande de le faire à chaque changement de saison, de préférence un jour de pluie. Plus on agit tôt, moins les travaux à réaliser seront coûteux.

Vous avez aussi intérêt à sécuriser l'échelle d'accès en toiture pour inspecter aussi votre revêtement au moins deux fois par an, au sortir de l’hiver et la fin de l’automne, enlever les végétaux et nettoyer les gouttières.

En cas de toiture ancienne, faites monter un spécialiste pour qu’il vérifie l’état des bardeaux d’asphalte, l’étanchéité du joint de la fenêtre de toit, les soffites, l’isolation des tuyaux d’évacuation, les évents de plomberie et le clouage.

Prenez soin de aussi de vous assurer contre le dégât des eaux, les travaux de réparation peuvent vite chiffrer surtout l’hiver (20 à 30% de plus) !

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média