Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

19 décembre 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Quand le temps des Fêtes est synonyme d’entraide

Noël

classe maternelle amqui

©Photo Gracieuseté – Annie Poirier

Des élèves de maternelle 5 ans ont réalisé un calendrier de l’avent inversé.

Si Noël rime avec plaisir et abondance pour plusieurs, d’autres ont moins le cœur à la fête en cette période de l’année. Une foule d’initiatives matapédiennes ont cependant égayé le quotidien des plus défavorisés et des gens en situation d’exclusion.

Un calendrier de l'avent inversé pour les élèves d'Annie Poirier

L’enseignante Annie Poirier et ses 14 amis de la maternelle 5 ans de l’école Ste-Ursule d’Amqui ont réalisé un calendrier de l’avent inversé. Plutôt que de recevoir un chocolat ou un objet à chaque jour de décembre, les élèves d’Annie Poirier ont offert un présent à un ami plus démuni. Les tout-petits ont alors déposé des objets utilitaires tels qu’un livre, un toutou ou un jouet dans une boîte conçue à cet effet.  

Pour Annie Poirier, il s’agit non seulement d’une belle occasion de donner au suivant, mais également d’amener les enfants à la réflexion. « Nous avons parlé au cours des dernières semaines de la chance que nous avions d’avoir une famille, des vêtements, de la nourriture, des jouets. Mes amis savent que ce ne sont pas tous les enfants qui ont cette chance. »

Les écoles secondaires solidaires envers Moisson Vallée

Les adolescents et adolescentes du territoire matapédien se sont mobilisés pour vaincre la faim. Les écoles secondaires de Sayabec, Amqui et Causapscal ont ainsi récolté l’équivalent de 554 livres de denrées alimentaires tout au long du mois de décembre dans le cadre de la grande guignolée. Ces denrées iront tout droit dans les paniers de Noël de l'organisme Moisson Vallée.

polyvalente sayabec

©Photo Gracieuseté – Polyvalente de Sayabec

centre éclosion

©Photo Gracieuseté – Centre Éclosion

Un repas pour contrer la solitude

Pas moins de 75 personnes se sont réunies hier au traditionnel repas de Noël du Centre Éclosion de Causapscal. Devant le fort taux de participation, l’organisme a dû tenir l’événement à la Salle du club des 50 ans et plus. En musique, Normand Lapierre et ses invités ont d’ailleurs su propager l’ambiance festive des Fêtes. « Il y a des gens pour qui c’était leur seul repas de Noël, cela fait une différence pour ces gens-là », affirme Sylvie Morissette, directrice du Centre Éclosion. Rappelons que cet organisme soutient la population de Causapscal depuis plus de 20 ans en leur offrant un encadrement social ainsi que l’accompagnement nécessaire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média