Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 décembre 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Les résidents disent adieu à leurs villas

FERMETURE

Villa georges fournier

©Photo Gracieuseté

La Villa Georges Fournier de Sayabec fermera officiellement ses portes ce vendredi 13 décembre.

L’heure est venue pour Aide-Maison Vallée de La Matapédia de dire aurevoir aux résidents et aux employés des centres d’hébergement de Sayabec et de Val-Brillant.  Les derniers résidents seront relocalisés demain, ce qui officialise la fermeture des deux foyers de soins.

Tel qu’annoncé en mai dernier, les Villas Georges Fournier et Mon Repos opérées par Aide-Maison devront fermer leurs portes pour des problématiques liées aux exigences réglementaires, laissant 31 places à relocaliser avant les Fêtes. « À compter de cette semaine, les deux villas seront vides », confirme la directrice générale d’Aide-Maison, Nadia St-Pierre.

À la suite d’un appel d'offres lancé l'été dernier, le Manoir des Pignons d’Amqui s’est vu accorder un contrat de 10 places. Selon les informations de la directrice générale d’Aide-Maison, les résidents restants ont été relogés en région, notamment dans une nouvelle aile du Château Bellevue d’Amqui. « Il ne reste plus personne à la villa mon Repos et les deux personnes qui restent à la Villa Georges Fournier vont quitter demain », affirme Nadia St-Pierre.

Le maire de Sayabec, Marcel Belzile, demeure ferme quant à son intention de maintenir quelques places en ressources intermédiaires (RI) dans sa municipalité. « Les 21 RI sont toujours là, rattachées à la résidence de Sayabec, il va y avoir une rencontre en janvier avec le CISSS pour établir les paramètres de partenariat dans le nouvel appel d’offres », exprime le maire, confiant de ramener les activités d’hébergement dans son village.

« Il ne faudra pas manquer cette deuxième chance, mon objectif en tant que maire c’est de maintenir les 21 RI à Sayabec et d’optimiser l’offre de services. Il y a des corporations intéressantes qui se sont manifestées pour être soumissionnaires », conclut-il.

La directrice générale d'Aide-Maison nous confirme que les deux bâtiments seront néanmoins mis en vente prochainement. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média