Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

19 novembre 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Une Sayabécoise se démarque en recherche scientifique

SAYABEC

Andrée-Anne Poirier

©Photo Gracieuseté

Du haut de ses 27 ans, Andrée-Anne Poirier de Sayabec peut se targuer d’avoir contribué à certaines avancées dans le monde de la science. La jeune prodige compte notamment une trentaine de conférences à son actif, une contribution à près de dix publications scientifiques et une quinzaine de bourses totalisant près de 310 000 $. 

 

Attirée par l’univers médical dès son tout jeune âge, Andrée-Anne, fille de Marie-Josée Caron et d’André Poirier, entame des études collégiales en sciences de la nature sans se douter qu’une brillante carrière scientifique l’attend.

« J'ai toujours été très intéressée par les sciences et la santé humaine. Au secondaire, j'aspirais plutôt à une carrière en médecine. Au cégep, j'ai plus appris à me connaître et j'ai revu mes objectifs de carrière puisque je savais que la médecine ne me conviendrait pas finalement. C'est d'ailleurs au cégep que j'ai entendu parler du domaine de la recherche, via des présentations sur les programmes d'études universitaires en sciences biomédicales et biologie médicale », indique la jeune femme.

Après l’obtention de son baccalauréat en biologie médicale, la Matapédienne effectue une maîtrise en sciences pharmaceutiques à l’Université Laval et ce, en seulement un an. Andrée-Anne se mérite alors un passage accéléré au doctorat, une permission spécialement réservée aux étudiants qui obtiennent d’excellents résultats scolaires.

Entre temps, l’étudiante ajoute une corde de plus à son arc en effectuant un microprogramme en développement de produits pharmaceutiques. Lors de son parcours universitaire, Andrée-Anne obtient la distinction au Tableau d’honneur de la Faculté des études supérieures et postdoctorales remis par la Faculté de pharmacie pour sa thèse intitulée Effets entériques de traitements hormonaux neuroimmunomodulateurs dans la maladie de Parkinson.

Quand la science fait voyager

Andrée-Anne s’illustre non seulement au Québec, elle décroche plusieurs bourses canadiennes et américaines pour ses découvertes sur la maladie de Parkinson. La jeune chercheure parvient notamment à démontrer un effet bénéfique de certains traitements hormonaux sur les neurones de l’intestin dans un modèle animal de la maladie de Parkinson. Andrée-Anne conclut que le « second cerveau » du corps est possiblement la première ligne de défense contre la maladie de Parkinson.

Ses étonnantes découvertes lui donnent d’ailleurs l’occasion d’offrir des présentations scientifiques partout à travers le monde, de San Diego, à Grand Rapids (MI), en passant par Toronto. Diplômée du doctorat en sciences pharmaceutiques depuis le mois d’août dernier, Andrée-Anne poursuit sa lancée prometteuse dans le cadre de ses études postdoctorales orientées vers la recherche clinique axée sur les patients.

En septembre 2019, elle se mérite une bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé d’une valeur de 155 000 $. Il s’agit d’une des plus importantes bourses postdoctorales octroyées au pays. « À court terme, après le post-doctorat, je veux continuer à travailler dans la recherche pour les patients », admet la vingtenaire qui a déjà plusieurs offres d’emploi intéressantes sur la table.

Après ses études supérieures, la citoyenne de la ville de Québec pourrait donc poursuivre une carrière académique en tant que chercheure, obtenir un emploi dans la fonction publique en santé ou même, comme professionnelle de recherche au sein d’une équipe.

Honneurs et distinctions

BOURSE D’APPRENTISSAGE EN MATIÈRE D’IMPACT SUR LE SYSTÈME DE SANTÉ
AU POST DOCTORAT
Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)
*En partenariat avec les Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) et l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS)

BOURSE DE CONGRÈS POUR « SOCIETY FOR NEUROSCIENCE »
Society for Neuroscience (Trainee Professional Development Award)

BOURSE DE CONGRÈS POUR « GRAND CHALLENGES IN PARKINSON’S DISEASE »
National Institute of Neurological Disorders and Stroke (NINDS)

BOURSE DE CONGRÈS POUR « SOCIETY FOR NEUROSCIENCE »
Appui communautaire des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)
*En partenariat avec IRSC - Institut de la santé des femmes et des hommes

BOURSE D’ÉTUDE COMPLÈTE AU DOCTORAT
Société Parkinson Canada (SPC) *En partenariat avec le FRQS

BOURSE D’ÉTUDE COMPLÈTE AU DOCTORAT
Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS) *En partenariat avec la SPC

BOURSE D’ÉTUDE COMPLÈTE À LA MAÎTRISE
Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS) *En partenariat avec Parkinson Québec

BOURSE D’ÉTUDE COMPLÈTE À LA MAÎTRISE
Parkinson Québec *En partenariat avec le FRQS

BOURSE DE CONGRÈS POUR L’ASSOCIATION CANADIENNE DES NEUROSCIENCES (CAN)
De l’Association Canadienne des neurosciences (CAN)

BOURSE D’EXCELLENCE EN RECHERCHE « DIDIER-MOUGINOT »
Fondation du CHU de Québec

BOURSE D’ÉTUDE COMPLÈTE À LA MAÎTRISE
Fonds d’enseignement et de recherche (FER) de la Faculté de pharmacie ULaval

BOURSE DE CONGRÈS POUR « SOCIETY FOR NEUROSCIENCE »
Cercle de la Faculté de pharmacie de l’Université Laval

BOURSE DE CONGRÈS POUR « GRAND CHALLENGES IN PARKINSON’S DISEASE »
Association des étudiants/étudiantes de Laval inscrits aux études supérieures (AELIÉS)

PRIX DE LA MEILLEURE PRÉSENTATION ORALE
16e édition de la journée recherche de la Faculté de pharmacie – Université Laval

PRIX DE L’ÉTUDIANTE AU DOCTORAT DE L’ANNÉE
Association des chercheuses et chercheurs étudiant à la faculté de pharmacie (ACCEP)

PRIX DE L’ARTICLE SCIENTIFIQUE DE L’ANNÉE
Association des chercheuses et chercheurs étudiant à la faculté de pharmacie (ACCEP)

Commentaires

20 novembre 2019

Denis Levesque

FÉLICITATIONS...comme on peut voir des talents, il y en a partout...même en région. Croire en ses moyens et avoir un but dans la vie, font toute une différence, et tu le prouves vraiment. BRAVO.

20 novembre 2019

François Poirier

Bel article qui mets en lumière, une jeune fille de talents. Qui plus est quelle est de notre famille. Merci pour votre article et bravo Andereane.

20 novembre 2019

Régine FOURNIER

Bravo à Andréanne pour tout ce talent et ces performances dans la recherche, sa ténacité qui font d’elle une chercheur en demande. Venant de La Matapédia moi même, ça fait chaud au cœur de voir de beaux talents qui émergent de notre belle région . Bonne continuation, nous avons besoin de gens comme toi. Toute mes félicitations.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média