Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 novembre 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Des répercussions positives pour une alliance de coopératives

COOPÉRATIVES RÉGIONALES

ACAMA

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Le tout premier bilan du projet d’alliance des coopératives œuvrant dans le secteur de l’alimentation a été dévoilé vendredi dernier, lors d’une conférence de presse.

L’alliance des coopératives d’alimentation de la Matapédia et d’Avignon (ACAMA), visant à outiller les gestionnaires des coopératives participantes, semble avoir porté fruit puisque plusieurs améliorations ont découlé de ce projet d’intercoopération.

Initiée en 2017 et officiellement lancée 15 mois auparavant, cette initiative d’intercoopération entre les coops des Plateaux et de La Matapédia démontre que l’union fait la force. « La formule coopérative, c’est une formule extrêmement gagnante », mentionne madame Hélène Francoeur, directrice des services-conseils au sein de la Fédération des coopératives d’alimentation du Québec.

Avec une dizaine de rencontres à leur actif, les coopératives de services marchands participantes ont eu l’occasion de discuter des enjeux auxquels elles sont confrontées, leur permettant de mettre en place des solutions à court, moyen et long terme.

Au cours de la dernière année, les intervenants ont bénéficié de conseils d’expert et de formations qui contribuent au bon fonctionnement de leur organisation. Plusieurs coops de services marchands de proximité, dont la coop de solidarité des vents de Sainte-Marguerite-Marie, ont d’ailleurs observé une corrélation positive entre l’adhésion à l’ACAMA et le redressement de leurs activités.

Si le bilan de cette première phase du projet s’avère positif dans son ensemble, la phase 2 s’annonce tout autant prometteuse. Des actions collectives telles que des regroupements d’achats, promotions conjointes ainsi qu’un partage de personnel et de services pourraient s’ajouter aux interventions de l’ACAMA.

Notons que la coop de Sainte-Marguerite-Marie offre désormais un nouveau service à sa clientèle, soit un poste d’essence ouvert 24h. Rappelons que les municipalités de Saint-Noël, Amqui, Sainte-Irène, Sainte-Marguerite-Marie, Saint-Tharcisius, Albertville et Saint-Vianney possède une coopérative de services marchands de proximité.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média