Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

25 octobre 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Nouvelle rupture du service de chirurgie à l’Hôpital d’Amqui

AMQUI

hôpital amqui

©Photo L’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Aucune chirurgie ne sera pratiquée à l’Hôpital d’Amqui pour les neuf prochains jours.

Dès ce vendredi, le bloc opératoire de l’Hôpital d’Amqui sera à nouveau fermé et ce, jusqu’au 2 novembre prochain. Les élus matapédiens demandent à la ministre de la Santé et des Services sociaux de trouver une solution permanente à cette problématique récurrente.

Bien que le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent ait pris les moyens nécessaires pour assurer le service de chirurgie 48 semaines sur 52 à l’Hôpital d’Amqui, voilà qu’une nouvelle période de découverture médicale frappe La Matapédia.

Les citoyens du territoire matapédien sont alors contraints de se rendre au Centre Hospitalier régional de Rimouski pour toute opération d’urgence, incluant les accouchements par césarienne.

Déçus qu’une solution durable n’ait réellement été instaurée, les élus matapédiens remettent en question la volonté du gouvernement de desservir les régions du Québec en matière de services de santé.

« Dans un contexte où l'on mentionne reconnaître les municipalités et les MRC comme des gouvernements de proximité et des interlocutrices privilégiées avec le gouvernement du Québec, on ne peut passer sous silence cette situation déplorable et nous demandons des engagements concrets de la part de la ministre de la Santé afin d'éviter qu'une telle situation ne se reproduise. C'est à ce palier de décision que revient ultimement la responsabilité de trouver une solution », explique madame Chantale Lavoie, préfet de la MRC de La Matapédia.

Pour le maire d’Amqui, Pierre D’Amours, ce genre de situation n’aide en aucun cas le défi d’attractivité des familles en région. «[…] La pratique médicale doit s’adapter aux réalités des territoires en périphérie des grands centres urbains. Il en va de l'occupation dynamique de notre territoire et de notre capacité à demeurer attractif pour les jeunes familles et toute notre communauté également. »

Le député Pascal Bérubé demande également au Collège des Médecins du Québec de solutionner. « Au nom de la population de La Matapédia, je vous demande d’accélérer l’étude du dossier du chirurgien qui souhaite venir pratiquer dans notre région. »

Rappelons que le dernier épisode de découverture remontait à la période du 5 au 14 août derniers. Toute césarienne ou chirurgie d'urgence seront transférées à Rimouski durant cette nouvelle période de découverture, les patients devront parcourir une centaine de kilomètres avant de recevoir les soins nécessaires.

Commentaires

25 octobre 2019

Pat Meunière

On vomit sur la FMSQ à longueur de semaine, on se plaint constamment des salaires trop élevés des médecins spécialistes, Legault les menace d'une baisse de salaire de 20% et on est surpris de cette nouvelle ??? Qui se casserait le cul pour aller dépanner dans de telles conditions?

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média