Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 octobre 2019

Stéphane Quintin - squintin@lexismedia.ca

Kristina Michaud obtient le plus gros score bloquiste dans la région depuis 1993

Élections fédérales

Yves-François Blanchet Kristina Michaud Pascal Bérubé

©Stéphane Quintin - L'Avant-Poste

Selon les résultats préliminaires des élections fédérales du 21 octobre, dans Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Kristina Michaud aurait obtenu un total de 18 265 voix (51,6 %), soit 6 282 de plus que le député sortant Rémi Massé.

Quatrième bloquiste de la région à Ottawa après René Canuel, Jean-Yves Roy puis Jean-François Fortin, la candidate de 26 ans Kristina Michaud aurait obtenu, selon les résultats préliminaires des élections du 21 octobre, le plus gros score bloquiste jamais connu dans la région en nombre de voix après celui de René Canuel en 1993. Alors que ce dernier avait réuni autour de son nom 18 331 voix, Mme Michaud en est, à l’écriture de ces lignes, à un score de 18 265 voix.

La circonscription de « Matapédia-Matane », renommée « Haute-Gaspésie–La Mitis–Matane–Matapédia » lors du redécoupage électoral réalisé à la veille des élections de 2004, avait connu trois députés bloquistes depuis la création du parti indépendantiste en 1991 : René Canuel de 1993 à 2000, Jean-Yves Roy de 2000 à 2011 puis Jean-François Fortin, jusqu’à son départ du Bloc en 2014. Les votes bloquistes ont avoisiné les 18 000 voix à trois reprises dans l’histoire de la circonscription, en 1993 (18 331 voix), 2004 (17 878 voix) et en 2019 (18 265 voix). En 1997, René Canuel avait réuni 15 694 suffrages. En 2000, son successeur avait été élu grâce à 14 678 voix, à peine 276 de plus que les libéraux. En 2006 et 2008, Jean-Yves Roy avait été réélu avec 15 721 puis 11 984 voix. Quant à Jean-François Fortin, il avait réuni 12 633 votes en 2011.  

Après la nouvelle carte électorale à l’occasion des élections de 2015, dans la circonscription modifiée d’« Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia », la candidate bloquiste Kédina Fleury-Samson avait séduit 7 641 électeurs, opposée notamment à l’ancien bloquiste Jean-François Fortin, ayant réuni lui-même 4 229 suffrages. Bien que la modification géographique du comté soit à prendre en considération, en comparaison au score de ses prédécesseurs bloquistes, le score de Kristina Michaud quatre ans plus tard apparaît ainsi, selon les résultats préliminaires actuels, comme le 2e meilleur résultat du Bloc québécois connu dans la région.

Si l’on ajoute à ce rappel historique les résultats bloquistes dans la circonscription de « Bonaventure–Gaspé–Îles-de-la Madeleine–Pabok », créée pour les élections de 1997 et devenue par la suite le comté de « Gaspésie–Îles-de-la Madeleine », on note alors que Kristina Michaud est la troisième bloquiste à représenter les électeurs de la MRC d’Avignon après Yvan Bernier de 1997 à 2000 (élu avec 15 983 voix, dont à peine 179 de plus que les libéraux), puis Raynald Blais de 2004 à 2011. Ce dernier avait récolté 21 446 suffrages en 2004, 17 678 en 2006 puis 14 636 en 2008. En prenant en compte la MRC d’Avignon, Mme Michaud réalise alors le troisième meilleur score bloquiste de l’histoire du comté.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média