Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Maison

Retour

21 octobre 2019

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

Que faire en cas de fondations défectueuses?

Publireportage : indices pour détecter les problèmes de fondations

Rue Sévigny

©Sophie Rouillard - L'Avant-Poste

Des fondations de maison défectueuses ne sont pas toujours considérées comme des vices cachés. Très souvent, le problème vient de l’usure normale qui cause une fissure tôt ou tard. Comment reconnaître le risque et à quoi l’imputer ?

Les différentes origines des problèmes de fondation

Le sol est en perpétuel mouvement pour des causes diverses :

  • Des vibrations,
  • Le climat,
  • La présence de radon dans le sol,
  • Des infiltrations d’eau, un ancien sol humide par exemple
  • Un glissement de terrain,
  • Un remblai de mauvaise qualité,
  • La présence de pyrite qui gonfle les pierres,
  • Un drainage insuffisant,
  • La formation d’un dépôt d’ocre qui bloque le drain.

En cas d’affaissement du sol en présence de fissures, la maison s’effondre. Pour savoir si la cause provient d’un vice caché, il vaut mieux faire venir un expert en construction. S’il tire cette conclusion, vous devrez prouver qu’il y a un vice caché pour obtenir un dédommagement. Consulter un avocat en vice caché est alors la meilleure solution. En effet, la notion de vice caché doit affecter l’utilisation du bien, diminuer sa valeur ou son utilité et il faut démontrer qu’il a été caché au moment de la vente, pas facile !

 

Le relevé d’indices

La première chose à faire est de détecter les indices d’humidité par :

  • des mesures hygrométriques (si elles sont toujours à 50%, il y a présence d’eau),
  • une odeur de moisi,
  • l’apparition de moisissures sur les murs et le sol,
  • des cristaux sur le béton,
  • un suintement,
  • des fissures,
  • des dépôts d’ocre en bas des murs.

Mais le problème peut ne pas venir des fondations. Dans ce cas, il faudra examiner le terrassement, la plantation des arbres près de la maison, des gouttières mal positionnées ou bouchées, un manque d’étanchéité des fenêtres du sous-sol…

Les réparations 

Selon le problème détecté, il sera opportun de remblayer et niveler le terrain pour restaurer une pente douce sur une distance de 6 pieds autour de la maison. On peut aussi renforcer l’évacuation des eaux pluviales en raccordant les descentes pluviales à un puits percolant.

S’il l’eau revient vers la maison, il faudra aussi corriger le problème. Il pourra être utile également de repositionner les gouttières ou d’abattre les arbres gênants. Vous pouvez aussi aménager des margelles sous les fenêtres situées à moins de 8 pouces du sol.

Si vous soupçonnez de l’ocre, vérifiez le drain à l’aide d’une caméra optique et le cas échéant, appelez un expert.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média