Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

18 octobre 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Un spectacle au profit des femmes victimes de violence

CAUSAPSCAL

Fondation Vagabond

©Photo facebook - La Fondation Vagabond contre la violence faite aux femmes

Une dizaine d’artistes se produiront sur la scène du Centre Culturel Gérard Charrette de Causapscal, le Samedi 9 novembre prochain.

La Fondation Vagabond contre la violence faite aux femmes organise un spectacle bénéfice lors duquel une dizaine d’artistes féminines d’ici prêteront leur voix pour la cause.

Lors de cette soirée spécialement dédiée aux femmes, le public aura l’occasion d’entendre et de voir à l’oeuvre Claudia Landry, Ève-Marie Poirier, Geneviève Gagné, Carolanne D’Astous Paquet, Karoleen Couture, Guylaine Boily et Kathy Boudreault entre autres. Les voix féminines seront accompagnées de musiciens professionnels dont le guitariste aguerri Érick Labbé, qui offrira d’ailleurs une prestation en ouverture ainsi qu’à la toute fin du spectacle. 

« J’invite toute la population à venir voir ce spectacle, c’est rare qu’on a des spectacles culturels à Causapscal, et là c’est pour une bonne cause en plus », indique l’ambassadeur de la Fondation, monsieur Guylain Raymond. « C’est un moyen supplémentaire pour aller chercher des sous et pour faire connaitre la Fondation », explique Guylain Raymond.

Tous les bénéfices de ce spectacle musical seront ainsi remis à la Fondation Vagabond qui vient en aide aux maisons d’hébergement pour femmes et enfants victimes de violence conjugale. « Pour avoir entendu des témoignages de gens qui travaillent ou qui vont dans ces maisons-là, on voit souvent des femmes qui arrivent avec leurs enfants. Je trouve ça triste parce que personne ne mérite ça. » exprime monsieur Guylain Raymond.

Guylain Raymond

©Phot Gracieuseté

L'ambassadeur de la Fondation Vagabond, monsieur Guylain Raymond.

Les billets sont disponibles aux coûts de 20 $ et sont présentement en vente à la Station Léon Deschênes d’Amqui, au Dépanneur Crevier de Causapscal, au Dépanneur Berger de Sayabec ainsi qu’au Service des loisirs de Causapscal. Rappelons que La Fondation Vagabond a vu le jour au début des années 2000 pour rendre hommage à Sonia Raymond, la soeur de Guylain, assassinée le 27 juillet 1996 sur la plage de Maria en Gaspésie. Madame Raymond était, à l’époque, responsable des achats du Groupe Vagabond au moment de la tragédie.

Depuis 19 ans, la Fondation Vagabond a redistribué plus de 566 000 $ dans près de 40 maisons d’hébergement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média