Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 septembre 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Marche pour le climat : 600 citoyens dans les rues d’Amqui

URGENCE CLIMATIQUE

©Photo l’Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

C'est dans le respect et la bonne humeur que s'est déroulée la grande marche pour le climat, ce vendredi midi, en sol matapédien.

Des centaines de citoyens, d’étudiants du cégep et de l’école secondaire ont déferlé dans les rues de la Ville d’Amqui ce midi afin de dénoncer l’inaction gouvernementale face à l’urgence climatique.

La communauté du Centre matapédien d’études collégiales (CMÉC) a mis sur pied quelques activités dont une grande marche dans le cadre de la journée mondiale pour le climat. Une manifestation s’est alors organisée ce midi dans les rues d'Amqui afin de réclamer des actions gouvernementales. 

Pas moins de 600 personnes se sont donc données rendez-vous à l’école secondaire Armand Saint-Onge d'Amqui, sur l’heure du diner, pour le départ de la marche. « On sait que le changement passe par la mobilisation citoyenne, on y croit! On a parfois douté de l’engagement des jeunes face à la cause environnementale, mais aujourd’hui, ils nous ont prouvé le contraire. Ils étaient là! Je suis tellement fière des jeunes qui se tenaient debout pour la planète! Et que dire de leur collaboration tout au long du trajet et au retour? Extraordinaire! Le changement c’est EUX! », exprime Stéphanie Bastien, animatrice à la vie étudiante du côté de l’école secondaire et co-organisatrice de la marche également.

Le parlement étudiant d’Armand-St-Onge a d’ailleurs participé à la diffusion et l’organisation de l’événement. Notons que la Ville d’Amqui, la MRC de La Matapédia et Desjardins Caisse Vallée de La Matapédia figurent parmi les partenaires de l’événement.

« La Matapédia est déjà dans l’action au niveau des enjeux environnementaux, de par son projet de l’Écoterritoire habité. Toutefois, il reste beaucoup à faire. Il est temps d’aller plus loin et d’impliquer les jeunes ainsi que la population dans cette cause. C’est donc avec cet objectif en tête que nous avons mis en place un comité de travail regroupant plusieurs partenaires du milieu […]», indique Tommy Guénard, enseignant au CMÉC et responsable du projet.

Non seulement la communauté étudiante s’est mobilisée pour la cause, mais plusieurs citoyens et citoyennes, des représentants d’organismes et d’entreprises matapédiennes se sont aussi joint au mouvement le vendredi 27 septembre. Rappelons que 17 villes québécoises, incluant Amqui, ont effectué une manifestation lors de cette journée de sensibilisation. À l’échelle internationale, plus de 1000 villes ont confirmé leur participation à la semaine internationale d’actions pour le climat.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média