Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

12 septembre 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Un terrain de paintball verra le jour à Saint-Damase

ACTIVITÉ SPORTIVE

©Photo Gracieuseté - Pixabay

Le tout nouveau terrain de paintball sera situé dans un boisé longeant la route 297 à Saint-Damase, en direction de Baie-des-Sables.

Un site de paintball extérieur sera bientôt aménagé dans un boisé, en bordure du village de Saint-Damase. Les premiers projectiles de peintures seront lancés d’ici l’été 2020, une fois que l’aire de jeu sera bien installée en forêt.

Le principe du sport est relativement simple, des joueurs équipés d’un marqueur de couleurs s’affrontent dans un parcours aux allures d’un jeu de guerre.

Ce tout nouveau projet 100% matapédien, mené de front par Jérémy Desrosiers de Saint-Damase, mijote dans la tête du jeune homme depuis déjà un an. « J’ai fait le tour de plusieurs terrains de paintball au Québec », lance-t-il.  C’est en analysant minutieusement le marché que Jérémy a mis au point un terrain de jeu qui saura ravir les amateurs d’émotions fortes.

« On est basés dans une plantation de pins, c’est planté en ligne droite, c’est très aéré, ça nous permet de courir là-dedans. L’avantage avec cet arbre-là c’est que les aiguilles font un tapis par terre, donc c’est sécuritaire », indique-t-il en faisant référence aux joueurs qui doivent parfois s’agenouiller au sol. Le jeune homme ambitieux affirme avoir pris soin de sélectionner des équipements haut de gamme. « Tous les marqueurs sont de marque Tippmann. »

Il s’agira alors d’un retour du paintball dans la Vallée de la Matapédia. Rappelons qu’un espace dédié au sport a déjà pris forme dans le passé à Causapscal. Jérémy admet avoir choisi Saint-Damase pour son emplacement stratégique. « C’est cet endroit-là qui me semblait idéal », exprime le nouvel entrepreneur, en ajoutant que son village natal se situe non loin de La Matanie et de La Mitis.

Par ailleurs, la mise en place des installations va bon train. « Depuis le début de l’été, je travaille sur le projet avec mon équipe, on a commencé à aménager la forêt », indique le conseiller financier de formation, également amateur de paintball.

Le sport pourra éventuellement être pratiqué tous les jours sur réservation, en groupe de six à douze personnes, pour les gens âgés de 14 ans et plus, avec autorisation parentale. Notons que l’ouverture est prévue pour début juin 2020. Pour suivre les avancées ou pour obtenir de l’information, veuillez accéder à la page Facebook « Paintball en forêt ».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média