Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

21 août 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Plusieurs accidents mortels cet été; appel à la prudence

ACCIDENTS GRAVES

Accident mortel Baie-des-Sables

©Gracieuseté

Un accident mortel a eu lieu à Baie-des-Sables le 5 août dernier.

Les accidents routiers ont été nombreux pendant la période estivale et plusieurs décès ont malheureusement été enregistrés récemment.

Au cours des dernières semaines, pas moins de 6 collisions mortelles ont fait 8 victimes sur la route 132 au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie. Lundi seulement, quatre décès ont été consignés dans deux accidents différents survenus à quelques heures l’un de l’autre, à Saint-Simon près de Rimouski et à Petit-Matane. À Gaspé, une dame âgée de 94 ans a perdu la vie un peu plus tôt alors qu’un homme dans la soixantaine a lui aussi succombé à ses blessures le 11 août à Sainte-Florence, dans la Vallée de La Matapédia. Sans compter le grave accident d’une jeune femme dans le secteur de Seal Cove (Gaspé) ce 15 août, qui a dû être transférée à l’hôpital Enfant-Jésus de Québec pour de nombreuses blessures, dont un traumatisme crânien sévère.

La Sûreté du Québec précise que les enquêtes sur toutes ces collisions sont toujours en cours et que les causes précises restent à être déterminées. Bien qu’elles n’aient pas de liens directs entre elles et qu’aucun secteur n’est identifié plus à risque qu’un autre, la SQ appelle tout de même à la prudence sur les routes alors que l’afflux de touristes à été important cet été. « Chaque accident a des causes différentes et variables alors c’est difficile de cibler quelque chose en particulier et donner des conseils précis, explique le sergent Claude Doiron, porte-parole de la SQ pour l’Est-du-Québec. Parfois c’est une distraction, quelqu’un qui s’est endormi au volant ou bien la boisson [...] Mais c’est certain qu’il y a beaucoup de touristes alors on demande aux gens de faire preuve de prudence et de patience. Il y par exemple davantage de motorisés et de roulottes et des fois les gens vont faire des dépassements dangereux et c’est là que des accidents surviennent. »

Au cours des prochains jours, les policiers effectueront d’ailleurs une surveillance accrue des infractions contributives aux collisions graves, telles que la vitesse, les distractions au volant, l’alcool ou la drogue au volant ainsi que le non-port de la ceinture de sécurité, qui demeurent les 4 plus grandes causes d’accidents mortels sur les routes au Québec. « Nos policiers font beaucoup d’opération de contrôle en sécurité routière. Et on ne veut pas prendre les gens au piège. On veut que les gens le sachent », précise Claude Doiron. Sans vouloir tomber dans le cliché ni infantiliser les conducteurs, il n’en demeure pas moins que les conseils de base s’appliquent toujours et que mieux vaut les répéter et tenter de les ancrer en mémoire plutôt qu’assister à une scène mortelle. Conserver une distance raisonnable avec le véhicule suivant ou tout simplement garder les yeux sur la route sont habituellement gages de périple sécuritaire.

« Il y a beaucoup de gens en déplacement et plusieurs ne connaissent pas la région, la géographie de l’endroit ni les routes; ils regardent les beaux paysages, sont moins attentifs et vont parfois freiner pour contempler les alentours. Il faut être conscient que plusieurs personnes sont sur les routes et adapter sa conduite en conséquence », conclut Claude Doiron.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média