Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

19 août 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Snocross : un Sayabécois évoluera aux États-Unis

SAYABEC

©Photo Gracieuseté – Woodies Racing

Reconnu pour ses prouesses en snocross durant l'hiver, Théo Poirier vient de signer une entente qui risque de le mener bien loin.

TALENT LOCAL. Nouvellement recruté par l’équipe américaine Woodies Racing, Théo Poirier s’envolera très bientôt vers les États-Unis afin de débuter l'entraînement en vue de la saison 2019-2020.

Le jeune athlète de snocross vient d’ajouter un nouvel exploit à son impressionnante fiche. Du haut de ses 17 ans, Théo Poirier se rendra au Minnesota en octobre pour courser au sein de l’équipe Woodies Racing, se rapprochant ainsi de son but ultime, soit celui de devenir athlète professionnel de snocross.

Après une saison remarquable, qui lui aura permis de récolter le titre de champion pro-lite du circuit SCMX notamment, Théo est vite devenu un jeune coureur prometteur. Trois semaines auparavant, Théo a d’ailleurs reçu un appel du propriétaire de Woodies Racing qui lui demanda de joindre l’équipe.

« Je ne m’attendais vraiment, mais vraiment pas à cela. Ça m’a beaucoup surpris et j’étais très content qu’il me veule moi ! Au début, j’avais de la misère à y croire, mais maintenant je sais que j’ai ma place là-bas et je mets énormément d’efforts pour me préparer », a exprimé le jeune prodige, encore sous le coup de l’émotion. Notons que Théo pratique le snocross depuis seulement deux ans.

Le propriétaire de l’équipe américaine, Paul Woodie, a d’ailleurs commenté sa nouvelle acquisition. « Théo Poirier est un bon jeune homme. Il a une tonne de potentiels et il cadrera parfaitement avec l’environnement familial de notre équipe. »

©Photo Gracieuseté - Marc Poirier

Théo Poirier a rejoint l’équipe américaine Woodies Racing qui évolue sous la bannière d’Artic Cat.

À la conquête du circuit québécois et américain

Théo rejoindra donc son équipe américaine à la fin octobre afin de se remettre à l’entraînement. « Il y a énormément d’entraînement physique et mental en dehors de tout ça. Pour ma part, tout ce qui est entraînement se fait avec mon entraîneur Jeff D’oliveira au Québec et aux États-unis je vais garder contact avec Jeff, mais il y a d’autres entraîneurs pour l’équipe. »

Notons que ce dernier participera non seulement à une quinzaine de courses en sol américain, mais il poursuivra son ascension au Québec également. « Je vais courser dans la catégorie Pro-Lite là-bas. Les fins de semaine, lorsqu’il n’y aura pas de courses aux États, je vais revenir au Québec et courser ici en pro. »

Combiner le sport et les études

Le jeune sportif ne délaissera pas ses études pour autant. Théo pourra poursuivre ses études collégiales à l’aide d’un programme scolaire qui lui permettra de réaliser des cours en sol américain tout en peaufinant son snocross.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média