Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

14 août 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Réadaptation fulgurante pour Hugues Leblanc

CAUSAPSCAL

Le Matapédien a dû relever plusieurs défis de taille, dont celui de réapprendre à marcher.

Hugues Leblanc en a fait du chemin depuis la quadruple amputation qu’il a subi l’année dernière, à la suite d’une bactérie virulente. Enfin de retour chez lui à Causapscal, après des mois de réadaptation, Hugues Leblanc peut se targuer d’avoir relevé le défi de marcher à nouveau.

Bien que les enjeux étaient grands, Hugues Leblanc est parvenu à reprendre ses activités habituelles après seulement sept mois de réadaptation à l'Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ).

Un patient modèle

Hugues a fait son entrée à l’IRDPQ en juillet dernier, alors qu’il venait de passer quatre mois et demi à l’Hôtel-Dieu de Québec. Déterminé à retrouver son quotidien auprès de sa famille, c’est avec beaucoup d’aplomb que le Matapédien a entrepris son processus de réadaptation.

« Je ne suis pas rentré ici pour niaiser », a-t-il déclaré dès son entrée à l’IRDPQ. « Ce n’est pas que je ne vous aime pas, mais j’ai hâte de voir ma famille », s’amusait-t-il à dire à ses confrères de l’IRDPQ. Le personnel de l’Institut en réadaptation a même qualifié monsieur Leblanc de patient modèle à plusieurs reprises.

« Je prends des marches »

C’est en août dernier que le Causapscalien reçut ses premières prothèses de main qu’il intégra avec brio. Quelques mois plus tard, soit en novembre 2018, l’arrivée prothèses de jambe occasionna un nouveau défi de taille. « La première fois j’étais découragé », a révélé le quinquagénaire en se rappelant le premier essai du démo de ses prothèses de jambe.

Grâce à sa détermination et son acharnement, Hugues Leblanc est parvenu à marcher de nouveau. « Je prends des marches », a-t-il exprimé avec beaucoup de fierté. « La vie est dure, mais elle mérite d’être vécue », a-t-il révélé lors d’un entretien exclusif avec le journal l’Avant-Poste.

Certes, monsieur Leblanc continue d’apprivoiser sa nouvelle vie en profitant des bons moments partagés en famille, avec sa femme, ses enfants et ses petits-enfants également. « J’essaye de vivre au jour le jour, j’apprécie davantage les petites choses de la vie », a-t-il conclu.

©Photo Gracieuseté

Hugues Leblanc reprend ses activités habituelles en sol matapédien.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média