Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

31 juillet 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Outil pour aider les citoyens de la Vallée à reconnaître et lutter contre la Berce sphondyle

LUTTE À LA BERCE SPHONDYLE

Berce sphondyle

©Photo Gracieuseté - MELCC

La Berce sphondyle est reconnaissable notamment par le nombre de folioles, sa tige et ses poils de chaque côté de la feuille.

L'organisme de bassin versant Matapédia-Restigouche a créé un outil visant à aider les municipalités et leurs citoyens à mieux reconnaître la Berce sphondyle.

Cet outil simple regroupe, en une feuille recto-verso, les différents types de Berce, les méthodes pour bien les identifier ainsi que des trucs pratiques pour s'en débarrasser. Selon la biologiste, Marie-Camille St-Amour, malgré les progrès effectués au cours des dernières années, il reste encore beaucoup de travail à faire. « L'an dernier, j'ai parcouru plusieurs kilomètres de route pour répertorier des colonies de berces mais c'est certain qu'on n'a pas encore tout identifié. En équipant les municipalités et les citoyens d'outils simples à utiliser pour identifier la berce et nous les signaler, le travail avancera plus rapidement. »

Dangereuse en raison des brûlures qu'elle peut causer à la peau et la prolifération rapide de son espèce, la Berce sphondyle doit être prise au sérieux. « Il y a plusieurs années, un agriculteur du Témiscouata avait vu son champ être entièrement envahi par la Berce du Caucase, autre version de la plante. On veut éviter à tout prix que ça arrive à nos agriculteurs de la Vallée puisque la sphondyle présente des caractéristiques d'envahissement plus importantes en s'implantant dans tout type de milieu. Toutefois, nos ressources sont limitées alors tout le monde doit mettre la main à la pâte. Plusieurs municipalités travaillent déjà avec nous en ce sens », poursuit la biologiste de l'Organisme bassin versant Matapédia-Restigouche.

Berce sphondyle

©Photo Gracieuseté - OBVMR

La biologiste, Marie-Camille St-Amour souhaite que ce nouvel outil se propage encore plus rapidement que la Berce sphondyle afin que les citoyens puissent bien identifier cette plante exotique envahissante et puissent la signaler rapidement.

Les gens qui croient avoir aperçu des colonies de Berces sont invités à les prendre en photo et effectuer un signalement par courriel communication@matapediarestigouche.org . Les gens peuvent aussi télécharger directement l'outil d'information au www.matapediarestigouche.org sous l'onglet « berce sphondyle »

Berce sphondyle

©Photo Gracieuseté - OBVMR

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média