Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 juin 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Plusieurs cas de vandalisme observés dans la Vallée

MÉFAIT

©Photo Gracieuseté – Valérie Ratté

Des individus ont pris plaisir à retirer les plaques d’égout pour ainsi compromettre la sécurité des citoyens.

De nombreux actes de vandalisme et de méfait ont été enregistrés dans la Matapédia au cours des derniers jours. Les municipalités de Causapscal, Val-Brillant et Sayabec semblent être ciblées par les malfaiteurs.

Trois épisodes de vandalisme ont été aperçus du côté de Sayabec durant le long week-end de la Fête nationale du Québec, soit du 21 au 24 juin derniers. Les vandales s’en sont pris aux décorations qui se font remarquer un peu partout dans le village de Sayabec, pour l’occasion du 125e. Si les citoyens et les membres du comité du 125e ont fièrement décoré les maisons et les lieux publics, certains se sont plutôt amusés à détruire tout le travail des bénévoles. Des affiches et des décorations du 125e ont notamment été saccagées, des lumières débranchées et des fils électriques volés.

La Gare patrimoniale et l’église de Sayabec ont également été la proie des individus malveillants. Certains matériaux électriques ont d’ailleurs été volés alors que des luminaires ont été brisés à ces endroits. Un cas plus grave, pouvant compromettre la sécurité des citoyens, a aussi été aperçu dans les rues de Sayabec. Des plaques d’égout ont sournoisement été retirées afin de laisser les trous de plusieurs mètres à découvert, un geste qui aurait pu engendrer de graves conséquences telles qu’une chute pouvant s’avérer mortelle.

©Photo L'Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

« La Sûreté du Québec est avisée, on a même un rapport de police là-dessus », a déclaré le maire de Sayabec, monsieur Marcel Belzile. Ce dernier ajoute même que le dossier est sous enquête et que les malfaiteurs pourraient faire face à des accusations criminelles, en ce qui concerne les regards d’égout entre autres.

Une surveillance accrue

Le maire de Sayabec ne cache pas son incompréhension de la situation. « On déplore évidemment des comportements comme ça à l’aube de notre 125e du village, c’est pas drôle du tout. » Monsieur Belzile révèle même que son territoire est sous haute surveillance en ce moment afin d’éviter tout autre acte de vandalisme. « On a demandé à la Sûreté du Québec d’avoir une surveillance accrue », a-t-il affirmé. « On a avisé tous les conseillers, tout le personnel et la population de communiquer avec la Sûreté du Québec », a conclu le maire en parlant des informations qui pourraient faire avancer le dossier.

Le comité du 125e anniversaire du village a également commenté la situation en sensibilisant la population. « Tous ensemble, sensibilisons-nous à l’importance de respecter le travail et le bien des autres, soyons fiers de notre belle et vivante municipalité et surtout, arrêtons ces gestes gratuits qui manquent totalement de civisme et de respect! »

©Photo Gracieuseté

Les Sayabecois sont nombreux à décorer leur terrain et leur demeure à l’occasion des 125 ans de fondation du village.

2 lieux publics vandalisés à Val-Brillant

Lors de cette même fin de semaine, le camping et le parc des Bois et Berges de Val-Brillant ont été victimes de vandalisme. Des affiches identifiant les numéros de terrain ont d’ailleurs été arrachées et brisées. Deux bancs de parc et des foyers sur le terrain de camping ont aussi été endommagés, de même que des sentiers.

Rappelons que ces épisodes de méfait s’ajoutent aux actes de vandalisme qui ont eu lieu à Causapscal, dans une salle de jeu dédiée aux enfants, soit l’Espace familles, le 22 juin dernier.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média