Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

21 juin 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Un groupe métis voit le jour dans la Vallée

AUTOCHTONES

©Photo L'Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Le 5 juin dernier, le conseil d’administration du Clan métis d’Amqui fut dévoilé. Il s’agit de René-Jacques Gallant, du chef Sébastien Charest, Serge Cormier et de Jean-Yves Fournier. Le drapeau métis figurait notamment devant la table de présentation.

S’il existe quelques regroupements de personnes métis dans l’Est de la province, le nouveau Clan métis d’Amqui est une première dans son approche qui se veut davantage culturelle.

Alors qu’un premier rassemblement avait eu lieu en 2016 du côté d’Amqui, ce nouveau regroupement de personnes de descendance autochtone est la suite logique de la toute première initiative matapédienne. Les quatre Métis à la barre du groupe ont ainsi initié une conférence de presse, le 5 juin dernier, afin de présenter la mission et les valeurs fondamentales du Clan métis d’Amqui, soit le respect, le partage et la fraternité.

Le chef, Sébastien Charest, se donne la mission de partager les traditions autochtones le plus authentiquement possible. « On se promène dans toutes les nations pour se renseigner sur la culture traditionnelle, pour mieux véhiculer les vraies valeurs. »

Pour le Sayabecois René-Jacques Gallant, il est clair que le Clan métis d’Amqui s’éloigne de tout ce qui a trait aux droits ancestraux, aux enjeux territoriaux, voire politiques. « Nous autres, c’est pas le territoire qui nous intéresse, c’est la culture », a-t-il déclaré.

D’ailleurs, le 18 juin dernier, une trentaine de personnes se sont réunies à la première rencontre d’information et de consultation. Monique Thibault, autochtone hors réserve de la nation Micmac, était notamment de la partie pour enseigner le savoir-faire du tambour à main, une pratique qui fait partie intégrante du patrimoine des Premières Nations.

Un prochain événement devrait se tenir à l’aube du mois d’août, selon le conseil d’administration. Les participants auront l’occasion de vivre l’expérience de la tente à sudation, un rituel de la tradition spirituelle des Amérindiens qui se déroule habituellement dans un abri, procurant le même effet qu’un sauna.

Les Métis de la région sont d’ailleurs invités à se joindre au regroupement en contactant le 418 732-2452 ou le 418 536-3530. Notons qu’aucune carte de membre n’est vendue où exigée pour prendre part à ce Clan de Métis.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média