Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

20 juin 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Alyson Sirois Pitre : une écrivaine matapédienne à découvrir

LITTÉRATURE

©Photo L'Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Le 4 mai dernier, Alyson apprenait qu’elle remportait le Prix jeunesse Jacqueline-Paquet en plus de recevoir son livre imprimé en main propre.

Alyson n’a que 16 ans et elle détient deux œuvres littéraires à son actif, dont son tout premier roman « Moi, Timothé. Je ne suis pas différent », édité et publié grâce au Prix jeunesse Jacqueline-Paquet que l’auteure a remporté en mai dernier.

Cette jeune auteure originaire d’Amqui peut se targuer d’être au cœur des 210 exemplaires du livre « Moi, Timothé. Je ne suis pas différent », paru sous la bannière des Éditions de la francophonie. Les participants de ce concours littéraire, tenu dans le cadre du Salon des mots de la Matapédia 2019, devaient soumettre leur manuscrit le 1er mars dernier pour courir la chance de remporter une bourse de 500 $, en plus de faire éditer et publier leur ouvrage.

C’est donc le 4 mai dernier, lors du grand dévoilement, qu’Alyson a appris qu’elle était la grande gagnante. « Quand ils ont nommé mon nom, je suis montée sur scène et je me suis mise à pleurer », a-t-elle affirmé. « C’est vraiment un beau moment qu’on a passé en famille au dévoilement. Alyson a passé à-travers plusieurs épreuves, je ne peux pas être plus fière », a déclaré la mère d’Alyson, encore sous l’émotion. Notons que quelques mois auparavant, Alyson recevait un diagnostic de sclérose en plaques.

Une inspiration spontanée

On pourrait croire que la jeune fille a mis plusieurs heures avant de trouver le fil conducteur de son récit, mais cette dernière admet avoir trouvé l’histoire soudainement. « J’ai commencé ce livre-là dans une pause de job, j’ai eu plein d’idées, toute m’a sorti de la tête », a-t-elle confié. Il s’agit d’une histoire d’amour, qui aborde le sujet de l’homosexualité, supportée par une écriture mature.  

C’est donc de fil en aiguille qu’Alyson est parvenue à produire les 15 000 mots exigés pour donner, au final, un livre de 114 pages. Un exploit qu’elle a réalisé en cinq mois environ. « Ce qui me rend le plus fière c’est d’avoir réussi à terminer mon livre. » L’auteure amquienne espère d’ailleurs écrire une suite à son roman. Bien que le livre ne soit pas disponible en librairie pour le moment, il est néanmoins possible de se le procurer au coût de 20 $ en contactant la jeune fille via sa page Facebook ou par courriel au alysonsiroispitre@gmail.com.

Soulignons qu’Alyson Sirois Pitre fait également partie des 6 étudiants de l’école secondaire Armand-Saint-Onge a avoir participé à l’écriture de l’album « Le Saint-Laurent chanté » de la Fondation des Cowboys Fringants. C’est dans le cadre du Club d’écriture de l’école que les étudiants, supervisés par Geneviève Gagné, ont collaboré à l’écriture de la chanson « Maison perchée » interprétée par la chanteuse Marie-Pierre Arthur.

©Photo Gracieuseté – Geneviève Gagné photographe

Le livre « Moi, Timothé. Je ne suis pas différent » est présentement disponible.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média