Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 juin 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Hôpital d’Amqui : progression dans le dossier obstétrique

SANTÉ

©Photo Gracieuseté – Pascal Bérubé

Le député Pascal Bérubé, Dre Diane Francoeur, la préfet de la MRC, Chantale Lavoie, et le maire d’Amqui, Pierre D’Amours, se sont rencontrés samedi dernier en sol matapédien.

Le député de la Matapédia, Pascal Bérubé, et les élus ont profité du passage de Dre Diane Francoeur à l’Hôpital d’Amqui pour faire le point sur la saga de la découverture en obstétrique.

De garde tout le week-end dernier en obstétrique à l’Hôpital d’Amqui, la présidente de l’Association des médecins spécialistes du Québec, Dre Diane Francoeur, a pris une heure pour s’entretenir avec les élus afin de discuter de la situation alarmante. « Ce n’était pas prévu, mais l’enjeu est trop important », a déclaré le député actuellement en session intensive à l’Assemblée nationale.

À la suite de cette rencontre, le député a d’ailleurs tenu à remercier publiquement madame Francoeur d’avoir prêté main forte à la population matapédienne. « Merci au Dre Diane Francoeur d’être de garde à l’Hôpital d’Amqui pour nous aider à réduire la découverture en obstétrique. J’ai eu un bon entretien avec elle ce matin avec les élus municipaux. Nous sommes mobilisés pour assurer le maintien des services chez nous dans La Matapédia. »

Rappelons que Dre Diane Francoeur s’est elle-même proposée pour couvrir le service d’obstétrique afin de venir en aide aux Matapédiennes enceintes contraintes de se rendre à Rimouski pour l’accouchement. Le député du comté poursuit ses démarches pour faire avancer le dossier. Il confirme d’ailleurs qu’une rencontre avec la Ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, est prévue à son horaire demain.

Publicité

Défiler pour continuer

Une piste de solution

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent confirme qu’une nouvelle proposition viendra régler la problématique de couverture en obstétrique, dès le 1er septembre.

« Le chirurgien qui est déjà en poste a accepté d’agrandir ses périodes de garde et il y a deux anciens chirurgiens qui ont déjà pratiqué à Amqui, qui ne sont plus en région, mais qui ont accepté de revenir pour prêter main forte alors ça nous donnerait 48 semaines sur 52 semaines de garde, donc il resterait un quatre semaines à couvrir », a affirmé madame Ariane Doucet-Michaud, porte-parole du CISSS.

D’ici là, le service d’obstétrique sera toutefois disponible seulement deux semaines par mois à l’hôpital d’Amqui. « C’est la proposition qui est sur la table actuellement, par contre pour l’été, on demeure en recherche de solutions, mais on demeure en action pour trouver une solution durable », Ariane Doucet-Michaud.

Pour le député Pascal Bérubé, cette solution n’a rien de rassurant. « La découverture se poursuit, alors on est toujours à la recherche, on ne peut pas accepter qu’il y ait une seule journée de découverture. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média