Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 juin 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Lac-au-Saumon : les fraises en serre sont fin prêtes

HORTICULTURE

©Photo gracieuseté – Terra Fruits

La nouvelle serre de Lac-au-Saumon, située au 1127 rang des Acadiens, vient tout juste de livrer ses premières fraises.

Le 5 juin dernier, la nouvelle compagnie matapédienne Terra Fruits a effectué la toute première récolte de ses fraises en serre. Le coup d’envoi est lancé, les Matapédiens peuvent désormais savourer le fruit rouge.

Jessie Tremblay et Étienne d’Amours se sont lancés dans la culture de fraise en serre quelques mois auparavant. Au grand bonheur du couple, les fraises plantées en mars dernier ont récemment atteint leur maturité. Lors de la première récolte, les quelque 5 000 plants auront donné 12 paniers. « Les fraises sont en train de rougir, le boom va se faire dans les prochains jours », a déclaré l’un des deux entrepreneurs.

©Photo gracieuseté – Terra Fruits

12 paniers ont été cueillis hier.

Une première dans la Vallée

Cette serre jumelée d’une superficie de 450 mètres carrés assurera deux grandes périodes de production, soit une au printemps et l’autre à l’automne. « Notre objectif c’est d’offrir un produit frais et local en dehors de la période des fraises de champ », a révélé monsieur D’Amours en ajoutant que le but n’est surtout pas de nuire aux autres producteurs qui pratiquent la culture de fraises en période estivale. Étienne D’Amours a également tenu à rappeler que cette initiative provient du désir d’offrir localement une plus grande disponibilité du fruit, et ce, à l’année. Dotée d’un système de chauffage hydronique, cette serre purement matapédienne est une première en soi dans la région et de surcroît, l’une des rares entreprises québécoises à pratiquer ce type d’horticulture.

Une orientation écologique

Le couple à la barre du projet poursuit son orientation écologique en optant pour d’autres alternatives que les pesticides ou tout autre traitement chimique. « Par exemple, pour lutter contre les insectes nuisibles, il existe des prédateurs naturels qu’on introduit dans la serre et qui contrôlent ou élimine ces populations. » Rappelons que Jessie Tremblay poursuit parallèlement des études universitaires en horticulture et gestion d’espaces verts afin de parfaire ses connaissances. Notons que les savoureuses fraises Terra Fruits sont maintenant disponibles à Lac-au-Saumon au 1127 rang des Acadiens, selon les heures d’ouverture indiquées sur la page Facebook de l’entreprise. Soulignons que d’autres points de vente se feront éventuellement remarquer dans la Vallée.

L’équipe de Terra Fruits chérit toujours l’idée de produire des fraises en période hivernale, soit en janvier et février lorsque le fruit se fait rare. En revanche, madame Tremblay admet qu’une telle décision nécessite plusieurs investissements relativement à l’éclairage. Certes, les idées ne manquent pas du côté de Jessie et d’Étienne.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média