Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 juin 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Dre Diane Francoeur prête main-forte à l’Hôpital d’Amqui

SANTÉ

©Photo archives - L'Avant-Poste

L’obstétricienne gynécologue originaire de la Matapédia s’apprête à faire un court séjour dans sa région natale, pas comme touriste, mais bien comme médecin.

C’est confirmé, la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), Diane Francoeur, assurera le service d’obstétrique ce week-end à l’hôpital d’Amqui pour venir en aide aux femmes enceintes de la région.

Pour pallier l’inquiétante découverture en obstétrique à l’Hôpital d’Amqui, Dre Diane Francoeur s’est proposée pour être de garde ce week-end et c’est maintenant confirmé. « Cette fin de semaine, Amqui sera couvert par le chirurgien pour la chirurgie générale et par la présidente de la FMSQ en obstétrique », a-t-il été mention dans un communiqué du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent.

Avec la fermeture de l'obstétrique deux semaines par mois à Amqui, Dre Francoeur n’a pas caché son incompréhension face à cette situation compromettant la vie des femmes et des bébés. « On ne laissera pas tomber les femmes enceintes. Je serai de garde ce w-e sur place. Le CISSS du Bas-St-Laurent a foiré. Il savait que le nouveau chirurgien ne ferait pas de césariennes et a d'ailleurs mis en place un corridor de service vers Rimouski », a-t-elle déclaré sur Twitter.

©Photo gracieuseté - FMSQ

Dre Diane Francoeur.

D’ailleurs, Le directeur des services professionnels du CISSS, Dr Jean-Christophe Carvalho, a tenu à rectifier certaines informations qui ont été divulguées concernant les causes de l’interruption de services en obstétrique à Amqui.

« Le chirurgien nouvellement en poste à l’Hôpital d’Amqui a été recruté sur la base qu’il était ouvert à faire des césariennes, après avoir effectué récemment un stage à cet effet, que le médecin a finalement décidé de ne pas faire valider à la suite de recommandations de l’Association canadienne de protection médicale, puis de l’Association québécoise de chirurgie (AQC). Ce chirurgien nous a donc avisé de sa décision six jours avant son entrée en fonction, soit le 7 mai dernier, alors qu’il détenait déjà son autorisation de pratiquer au CISSS en bonne et due forme. Dès ce moment, de très nombreuses démarches ont été effectuées auprès de l’Association canadienne de protection médicale, du Collège des médecins du Québec, de l’AQC et l’Association des gynécologues-obstétriciens du Québec pour faire état de la problématique et tenter de trouver des voies de passage », a exprimé monsieur Carvalho dans un communiqué du CISSS.

Rappelons que les accouchements prévus à l’Hôpital d’Amqui dans cette période de découverture en obstétrique, soit jusqu’au 17 juin, seront redirigés vers le centre hospitalier régional de Rimouski. Bien qu’aucune solution n’a officiellement été annoncée à l’heure actuelle, excepté le renfort de Dre Francoeur, le porte-parole du CISSS affirme toutefois que les démarches se poursuivent. « Nous tentons de faire des représentations pour que des réflexions et des stratégies soient mises de l’avant pour une desserte cohérente du territoire, mais aussi concertée et répondant aux besoins de la population. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média