Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 juin 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Marche de l’espoir : Steve Jobidon de passage dans la Vallée

SCLÉROSE EN PLAQUES

©Photo gracieuseté - Apexways

Le Valdorien Steve Jobidon était de passage dans la Vallée dans le cadre de sa marche de 1 500 km pour la sclérose en plaques.

Cet homme de Val-D’Or, qui parcourt présentement le Québec à pied pour la sclérose en plaques (SP), a fait un arrêt spécial dans la Vallée de la Matapédia au cours des dernières 24 heures.

Steve Jobidon, 43 ans, poursuit sa marche de l’espoir qu’il a entamé trois semaines auparavant du côté de Val-D’Espoir, tout près de Percé, afin de soutenir la recherche pour la SP. Si le marcheur a prévu plus de deux mois pour se rendre jusqu’à son coin de pays, soit l’Abitibi, ce dernier puise sa motivation dans son amour pour sa fille et son père, tous deux atteints de la maladie dégénérative dont il est question.

Lui-même porteur du gène, Steve Jobidon fait d’une pierre deux coups en amassant des fonds pour la recherche tout en concrétisant un important défi personnel, soit 1 500 km de marche. Le marcheur a d’ailleurs amassé près de 3 000$ à l’heure actuelle.

Un passage marqué dans la Vallée

Il est possible que certains Matapédiens aient aperçu monsieur Jobidon et son chien prénommé « Big » le long de la route 132 au cours des derniers jours puisque ces derniers se trouvaient à Sayabec, pas plus tard qu’hier en fin de journée. Il a donc visité les locaux de l’entreprise de vêtement sayabecoise prénommée « Apexways » qui a, elle aussi, la cause imprimée sur le cœur. « Il est arrivé vers 15h00, il est reparti vers 16h15 pour Mont-Joli. Il est bien intéressant », a révélé Francis Marcoux de l’entreprise Apexways, lui aussi père d’une fille atteinte de la sclérose en plaques. Si Francis et Miguel Marcoux souhaitaient rencontrer Steve Jobidon, ces derniers ont eu la chance d’échanger avec l’homme qui partage les mêmes valeurs pour la cause. Steve Jobidon est d’ailleurs reparti de l’entrepôt avec un chandail, une camisole, une veste ainsi qu’une casquette offerte par Apexways.

 « Au début, il avait vu la vidéo à ma fille Lydia, j’ai pris son numéro de téléphone pis je l’ai appelé », a révélé monsieur Marcoux en faisant référence à la vidéo de sensibilisation créée par Apexways, pour la maladie. Rappelons que quelques mois auparavant, la famille Marcoux apprenait le diagnostic de Lydia, âgée de 28 ans seulement. La jeune citoyenne de la Matapédia poursuit son combat contre la maladie en s’impliquant grandement pour la cause. Le 26 mai dernier, Lydia et toute l’équipe d’Apexways ont d’ailleurs participé à la grande marche de l’espoir, tenue au Parc Beauséjour de Rimouski.

©Photo gracieuseté - Apexways

Steve Jobidon en compagnie de Francis Marcoux lors de sa courte pause à Sayabec.

Il est possible de faire un don pour la cause via la page du défi de Steve Jobidon, ou alors, en se procurant les vêtements Apexways sur la boutique en ligne ou au Sports Experts d’Amqui. Un pourcentage est remis à Société de la SP. Rappelons que le Canada affiche l’un des plus hauts taux de sclérose en plaques au monde et qu’environ 100 000 Canadiens en sont atteints.

La vidéo de sensibilisation à la SP réalisée par Apexways, mettant en lumière Lydia Marcoux.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média