Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

30 mai 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Défi génie inventif : 5 étudiants d'ici s’illustrent à la finale provinciale

©Photo Gracieuseté – Eric Gendron

Cinq jeunes génies, en compagnie de deux accompagnateurs, ont fièrement représenté l’école secondaire Armand-Saint-Onge à la finale provinciale du Défi génie inventif présentée à l’École de technologie supérieure de Montréal (ÉTS).

Après s’être illustrés à la finale régionale, cinq étudiants de l’école secondaire Armand-Saint-Onge se sont démarqués lors de la finale québécoise du Défi génie inventif ÉTS, tenue les 24 et 25 mai derniers.

Le jeune Nathan Berthelot est parvenu à mettre la main sur le prix de l’inventivité pour son prototype nommé Le garage suspendu. Le représentant de l’Est-du-Québec s’est alors démarqué parmi 101 autres participants âgés entre 12 et 17 ans, en plus de se mériter une bourse de 250 $ remise par la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke.  

D’ailleurs, les prototypes conçus par les génies de l’école secondaire d’Amqui auront particulièrement retenu l’attention cette année puisque quatre autres étudiants matapédiens ont pris part à cette finale québécoise. Il s’agissait également du plus grand nombre de représentants amquiens enregistrés depuis la participation de l’école au Défi. « Nos équipes ont quand même bien fait », a indiqué le professeur de sciences, Eric Gendron, aussi superviseur des projets scientifiques.

©Photo Gracieuseté

Nathan Berthelot Nathan s’est mérité le prix de l’inventivité.

En somme, Le Garage suspendu de Nathan Berthelot a accédé au 8e rang de la finale A et Le Majocomi de Malory Côté et Jonathan Michaud a récolté la deuxième position de la finale B du 1er cycle. Du côté du 2e cycle, Le Trophée de chasse de Fréderike Berthelot et Le Tilex d’Alexandre Bélanger ont respectivement terminé au 4e et 5e rang de la finale B. Il est à noter que les meilleures équipes s’affrontaient dans le cadre de la finale A. Les autres participants ont alors disputé une dernière partie à la finale B. Rappelons que ces jeunes prodigues ont également eu la chance de rencontrer le porte-parole du Réseau Technoscience, soit l'illusionniste populaire, Luc Langevin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média