Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

26 avril 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Inondations : les cours d’eau matapédiens sous haute surveillance

INONDATIONS

©Photo L'Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Les zones inondables sont présentement sous haute surveillance un peu partout dans La Matapédia.

Le 21 avril dernier, le débordement des rivières Matapédia et Ristigouche a causé la fermeture de la route 132, à la hauteur de Matapédia. Bien que les niveaux d’eau soient actuellement normaux dans la Vallée, les zones riveraines demeurent sous haute surveillance.

Force est de constater que le risque d’inondation est présentement élevé dans plusieurs régions du Québec. Les précipitations combinées à la fonte des neiges sont notamment à l’origine des hausses importantes du niveau d’eau. La Vallée de La Matapédia, qui renferme plusieurs secteurs riverains, ne fait pas exception au risque accru de débordement. Rappelons qu’en 2017, d’importantes inondations avaient frappé le centre-ville d’Amqui.

Le Responsable du département de Sécurité civile et incendie à la MRC de La Matapédia, Patrick Roy, affirme que les niveaux des cours d’eau du territoire ne soulèvent pas d’inquiétude pour le moment. « Je fais des tournées régulièrement. Présentement, les niveaux d’eau sont normaux », a-t-il affirmé. Patrick Roy reste cependant sur ses gardes en rappelant que les inondations de 2017 s’étaient produites aux alentours du 7 mai. « Il reste encore beaucoup de neige, on est décallés dans le temps comparativement à la Beauce et ces régions-là. Il n’y a rien d’alarmant présentement, mais on va surveiller ça de près jusqu’à ce que tout soit fondu. »

Rappelons qu’au printemps 2017, les rivières Humqui et Matapédia sont sorties de leur lit ce qui a causé de nombreuses inondations, plus particulièrement dans le secteur d’Amqui. Des dizaines de bâtiments dont des sous-sols de maison, l’Hôtel de ville d’Amqui et le garage municipal ont notamment été ravagés par la crue des eaux. « L’eau était montée haute au centre-ville, surtout où les commerces qui longent la rivière, dans le coin du BMR et de l’Hôtel Gagnon entre autres. »

Le Ministère de la sécurité publique rappelle aux citoyens qu’il vaut mieux s’informer auprès de la municipalité ou de faire appel à un spécialiste pour vérifier les risques d’inondation. Si votre domicile se situe dans une zone inondable, le Ministère suggère de faire installer un clapet antirefoulement qui empêche les eaux usées de refouler dans le sous-sol.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média