Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 avril 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

La maternelle 4 ans ne fait pas l’unanimité dans la Vallée

ÉDUCATION

©Photo Gracieuseté

Certaines écoles du territoire démontrent un nombre insuffisant d’inscriptions pour la maternelle 4 ans.

Bien que les classes de maternelle 4 ans gagnent du terrain au Québec, il demeure que la Commission scolaire des Monts-et-Marées n’a pas reçu suffisamment d’inscriptions pour implanter ce programme d’enseignement auprès de six écoles sur son territoire.

Si la Commission scolaire des Monts-et-Marées compte à ce jour sept classes de maternelle 4 ans temps plein parmi les écoles de son territoire, le décompte s’élèvera à neuf classes pour l’année scolaire 2019-2020. Ce devancement optionnel du service éducatif, mis sur pied par le gouvernement québécois, aura pour effet d’offrir l’enseignement aux enfants de 4 ans parmi les écoles primaires de La Matapédia, soit l’école Caron et Sainte-Ursule d’Amqui, l’école Sainte-Marie de Sayabec, de Lac-au-Saumon ainsi que l’école Saint-Rosaire de Causapscal.

Les établissements scolaires de La Matanie qui figureront parmi les écoles offrant la maternelle 4 ans sont l’école primaire de Saint-René, l’école Saint-Victor de Petit-Matane, l’école Victor-Côté de Matane et Zénon-Soucy, du côté de Matane également. Selon un communiqué divulgué par la Commission scolaire des Monts-et-Marées, un dixième groupe pourrait se confirmer à l’école de Baie-des-Sables.

Si la Commission scolaire du territoire accueille positivement le projet d’expansion des classes de maternelle 4 ans, l’incertitude plane néanmoins chez certains parents plus ou moins emballés à l’idée de sortir leur enfant de la garderie pour les initier plus tôt au système scolaire. Certaines écoles primaires matapédiennes n’ont d’ailleurs pas reçu le nombre d’inscriptions escompté. C’est le cas pour l’école La Volière de St-Noël ainsi que pour les écoles de Saint-Tharcisius et de Saint-Léon-le-Grand.

La nouvelle loi sur l’éducation publique, favorisant l’ajout des classes de maternelle 4 ans, est loin de plaire aux centres de la petite enfance (CPE) de la province. Lors d’un entretien avec la directrice des services de garde matapédiens l’Enfant Joue, cette dernière exposait sa crainte de ne plus pouvoir répondre aux ratios des 10 enfants pour les groupes de 4 à moins de 5 ans. Les CPE et garderies pourraient se retrouver avec des groupes insuffisants, ce qui constitue une problématique supplémentaire.  

Rappelons que le mandat de la maternelle 4 ans est de familiariser l’enfant et le parent au milieu scolaire, de faciliter l’entrée à la maternelle 5 ans tout en favorisant le développement global de l’enfant. Notons que les parents ont toutefois la possibilité d’opter pour la maternelle 4 ans à temps plein ou encore, de prioriser un service de garde éducatif à l’enfance. Il est toujours possible de procéder à l’inscription d’un enfant dans une classe de maternelle 4 ans pour l’année 2019-2020 en communiquant avec la Commission scolaire des Monts-et-Marées.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média