Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

20 mars 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

1.5 M$ d’indemnités versées aux producteurs agricoles matapédiens en 2018

©Photo Gracieuseté - Pixabay

La température aride de l’été 2018 aura provoqué de lourdes conséquences pour les producteurs agricoles de l’ensemble de la province.

Pour atténuer les pertes reliées à la grande sécheresse de l’été dernier, 12 M$ d’indemnités supplémentaires ont récemment été accordées aux producteurs de foin québécois. De ce montant, 4,5 millions de dollars seront distribués dans les huit MRC du Bas-Saint-Laurent, puis 264 000 $ reviendront aux Matapédiens.

Les conditions climatiques peu favorables de l’été 2018, additionnées à la sécheresse rencontrée en 2017, auront causé des soucis à bon nombre d’agriculteurs québécois. De surcroît, la température aride ayant provoqué l’augmentation vertigineuse du prix du foin a ainsi aggravé la situation des producteurs. Au cours de l’année 2018, les producteurs de foin ayant adhéré au programme de protection d’assurance récolte auront néanmoins reçu des sommes atteignant les 60 millions de dollars.

Le 15 mars dernier, une entente entre le gouvernement canadien et le gouvernement québécois aura permis de débloquer 12 M$ supplémentaires pour les producteurs québécois concernés. D’un point de vue local, La Financière agricole du Québec versera 4,5 M$ supplémentaires aux agriculteurs bas-laurentiens, puis, les producteurs de la Vallée de La Matapédia ayant adhéré au programme d’assurance se partageront la somme 264 000 $. Notons que la Vallée de La Matapédia compte plus 196 producteurs agricoles, selon les informations révélées par le président de l’Union des producteurs agricoles de La Matapédia, monsieur Bruno D’Astous. Au total, les producteurs de la Vallée auront reçu 1,5 M$ d’indemnités au cours de l’année 2018.

 « L’Union des producteurs agricoles (UPA) est satisfaite de l’ouverture des deux gouvernements face aux préoccupations des producteurs de foin. Les indemnités versées reflèteront davantage les lourdes pertes encourues par les producteurs et seront bien reçues », a indiqué monsieur Marcel Groleau, président général de l’UPA.

Notons que ces indemnités octroyées découlent de l’enquête sur le prix du foin menée par le Centre d’études sur les coûts de production en agriculture au Québec (CECPA).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média