Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

17 mars 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Après Godbout, l'Apollo frappe le quai de Matane et provoque une nouvelle interruption du service

TRAVERSE MATANE-BAIE-COMEAU-GODBOUT

Apollo STQ Matane coque brisée traversier

©Stéphane Quintin - L'Avant-Poste

Il s'agit de la deuxième fois que l'Apollo fracasse sa coque sur un quai, la dernière fois étant sur celui de Godbout comme en témoigne cette photo.

Nouveau chapitre dans la saga de la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout alors que le navire Apollo est mis hors de service après avoir heurté de quai de Matane lors d'une manœuvre d'accostage.

Moins d'un mois après avoir percuté le quai de Godbout, voilà maintenant que l'Apollo répète l'exploit en se butant au quai de Matane, ayant pour conséquence de clouer le bateau à quai pendant une période indéterminée le temps que les réparations se fassent.

L'incident s'est produit samedi soir dernier vers 21 h alors que l'Apollo s'apprêtait à débarquer une soixantaine de passagers à bord. Le contact se serait fait à la jonction de la porte avant et de la coque du navire selon la Société des traversiers du Québec (STQ). « Une enquête interne est lancée. Le Bureau de la sécurité dans les transports du Canada sera également sur place pour son enquête, à laquelle la STQ collaborera. À première vue, il pourrait s’agir d’une défaillance d’un système lors de la manœuvre d’approche du quai, alors que de forts vents secouaient le secteur. Les enquêtes suivront leur cours afin d’en savoir plus », explique la porte-parole, Julie Drolet.

 Par ailleurs, le Bureau de sécurité des transports (BST), la société de classification ainsi que Transports Canada ont été informés. « De notre côté, tous nos travailleurs sont à pied d'œuvre pour réaliser les réparations requises dans les plus brefs délais », assure Julie Drolet.

De plus, le président-directeur général par intérim de la STQ, Stéphane Lafaut, a exigé que les protocoles de vérification du navire avant ses départs soient rehaussés, notamment en raison des conditions météorologiques capricieuses et de l'âge vénérable du navire.

Retour de la navette aérienne

Puisque la date de retour de l'Apollo est indéterminée, la navette aérienne sera à nouveau en fonction dès aujourd'hui (dimanche). La STQ n'a pris aucun risque et a prévu la navette au moins jusqu'au 31 mars prochain à raison de deux départs par jour à partir de Mont-Joli et deux à partir de la Côte-Nord.

La STQ a également placé un coup de fil auprès des responsables du CTMA Voyageur afin que le navire puisse prendre la relève mais aucune confirmation n'était disponible sur la date d'arrivée de ce dernier au moment d'écrire ces lignes.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média