Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 mars 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Des comptes de taxes salés pour plusieurs Matapédiens

©Photo Gracieuseté – Hugues Berger

Le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière impacte les comptes de taxes de plusieurs propriétaires parmi huit municipalités matapédiennes.

Le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière, élaboré par le service d’évaluation de la MRC de La Matapédia, a été revu à la hausse pour l’ensemble des huit municipalités matapédiennes concernées par le réajustement. Cette mise à jour occasionne toutefois, chez plusieurs citoyens, une importante hausse du compte de taxes.  

Selon les règles établies par la Loi sur la fiscalité municipale, des évaluations foncières doivent être effectuées auprès des municipalités à tous les trois ans. À partir de cette année, le nouveau rôle triennal d'évaluation foncière, ciblant huit municipalités matapédiennes, aura permis de constater une hausse générale de la valeur des propriétés sur le territoire, ce qui explique en partie l’augmentation du compte de taxes chez certains citoyens.

D’après les exercices d’analyses du département d’évaluation de la MRC, l’évaluation foncière des municipalités de Sainte-Marguerite, Sainte-florence, Albertville, Saint-Léon-le-Grand, Saint-Zénon-du-Lac-Humqui, Saint-Vianney, Sayabec et Saint-Cléophas, a été revue à la hausse pour refléter le marché des ventes, selon le directeur du service, monsieur André Blouin.

Des citoyens pris au dépourvu

Dans certains villages, l’augmentation du taux de taxation combinée à la hausse de l’évaluation foncière ont fait sursauter bien des propriétaires lorsqu’ils ont découvert les nouveaux chiffres à débourser. Dans la municipalité de Sayabec, d’importants travaux municipaux ont engendré une montée des taxes de services, à cela s’ajoute l’élévation de l’évaluation des propriétés. Selon le service des taxes à Sayabec, l’augmentation résidentielle moyenne de l’évaluation serait de 19%. L'augmentation du compte de taxes des Sayabecois atteignerait, en moyenne, les 10%. La municipalité serait toutefois parvenue à diminuer le taux de fixation foncière pour amener le pourcentage à la baisse.

« À titre d’exemple, pour une propriété correspondant à l’évaluation moyenne d’une résidence à Sayabec, soit 106 521 $, le contribuable voit sur son compte de taxes, incluant la taxe foncière et les taxes de services, une augmentation moyenne de 188,97 $ », a-t-il été mention dans un document du budget 2019 de Sayabec.

Une pétition à Lac-Humqui

Selon les données recueillies par des citoyens de Lac-Humqui, certaines augmentations foncières pourraient atteindre jusqu’à 89%. Une pétition de protestation contenant plus de 100 signataires a d’ailleurs été produite du côté de Lac-Humqui. Des citoyens se sont également rendus à la séance du conseil de la municipalité le 4 mars dernier pour manifester leur indignation.

De son côté, le directeur du service d’évaluation à la MRC affirme qu’il est normal que l’écart entre la nouvelle évaluation municipale et l’ancienne soit élevé, puisque cette dernière datait du marché de 2011. De plus, selon monsieur André Blouin, les augmentations seraient plus marquées chez les propriétaires de lots et de maisons au bord de l’eau, parallèlement aux statistiques de vente. Rappelons que l’évaluation foncière est régie par le Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation du Québec. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média