Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

07 mars 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Une bière matapédienne à saveur féministe

bière la suffragette

©Photo L'Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Une nouvelle bière signée La Captive sera lancée lors d’une 5 à 7 organisé par le Centre de Femmes de la Vallée de La Matapédia, en l’honneur des droits des femmes.

Le Centre de femmes matapédien et la Microbrasserie La Captive ont uni leurs forces en élaborant une nouvelle bière fruitée pour souligner la Journée internationale des droits des femmes.

Elles sont plusieurs microbrasseries bas-laurentiennes à manifester leur soutien envers une cause par la fabrication d’une bière spéciale. Une toute première collaboration entre le Centre de femmes de la Vallée de La Matapédia (CFVM) et la Microbrasserie d’Amqui a ainsi vu le jour pour l’occasion de la Journée des droits des femmes qui se tiendra, ce vendredi le 8 mars.

La création de cette toute nouvelle bière blanche aux arômes de framboises et d’écorces d’agrumes est un joli clin d’œil à toutes ces femmes qui ont lutté pour le droit de vote féminin, au nom de l’amélioration de la condition féminine. Ces femmes militantes ont d’ailleurs inspiré le nom de la bière, soit la Suffragette.

 « On a lancé un concours Facebook pour trouver le nom de la bière. Les Suffragettes revenaient souvent dans les commentaires de la publication, c’est ce qu’on a choisi après réflexion. Ça fait un beau clin d’œil historique », a indiqué Janie Ouellet, coordonnatrice au Centre de femmes de la Vallée.

Un 5 à 7 pour inaugurer la Suffragette

La population est invitée à prendre part au 5 à 7 qui aura la double mission de lancer officiellement la bière la Suffragette en plus de souligner la Journée internationale des droits des femmes. Lors de cet événement qui aura lieu ce vendredi 8 mars à la Microbrasserie La Captive, les gens auront alors l’occasion de déguster cette bière brassée avec amour par le maître brasseur, Alexandre Pineau, qui signe également la recette de la Suffragette.

Il s’agit d’une recette maison qu’Alexandre Pineau avait l’habitude de réaliser en petite quantité. Heureux d’associer sa propre création à une bonne cause, ce dernier admet s’être laissé emporter au niveau de la quantité préparée. « J’étais sensé faire une petite quantité juste pour l’événement, mais j’ai finalement opté pour un 400 litres. Pour te donner idée, ça équivaut à 800 pintes de bière. On a aussi mis 25 kilos de framboises qui proviennent de la Vallée de la framboise », a indiqué l’homme derrière la Suffragette.

Lors du 5 à 7 à venir, notons qu’un dollar par pinte et 0,75 $ par verre seront remis au CFVM. Les profits réalisés contribueront notamment à améliorer la qualité de vie des Matapédiennes. Par ailleurs, la Suffragette pourrait rester au menu de La Captive ou y paraître à l’occasion, selon le maître brasseur.

la Suffragette

©Photo Gracieuseté

Cette bière blanche aux framboises pourrait s'ajouter au menu de La Captive ou y paraître à l’occasion.

Une nouvelle clientèle visée

La coordonnatrice du Centre de femmes a révélé la volonté de l’organisme à rejoindre une clientèle plus jeune, ce qui justifie aussi le choix du lieu pour la tenue du 5 à 7.

« On avait l’habitude de faire des cabarets spectacles, mais on a opté pour un 5 à 7 libre pour que ce soit plus accessible et convivial. On veut rappeler qu’on est là et que le Centre de femmes ne se limite pas qu’à la violence. Nos services d’aide s’adressent à toutes les femmes qui éprouvent des difficultés dans leur vie », a indiqué Janie Ouellet du Centre de femmes matapédien.

Rappelons que le CFVM a pour mission de briser l'isolement des femmes âgées de 16 ans et plus vivant une période plus sombre marquée par des épreuves telles qu’une séparation, un deuil, la perte d'un emploi, la pauvreté, la violence et la dépression notamment.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média