Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

09 février 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Recours collectif de 15 M$ contre les Frères du Sacré-Cœur pour agressions sexuelles

Académie St-Jacques

©Photo Carolanne D'Astous-Paquet - L'Avant-Poste

L'Académie Saint-Jacques a accueilli ses premiers élèves en 1928.

Un recours collectif de 15 M$ a été autorisé par la Cour supérieure du Québec envers la congrégation des Frères du Sacré-Cœur pour des agressions sexuelles qui se seraient produites dans plus d'une vingtaine de leurs établissements dont l'ancienne Académie Saint-Jacques de Causapscal.

Le cabinet d'avocats Kluger Kandestin, en charge de cette affaire, avait déjà déposé une première demande de recours collectif contre cette congrégation mais uniquement pour des actes s'étant produits au collège Mont-Sacré-Cœur de Granby. Cette fois-ci, ce sont 26 établissements d'enseignement et camps de vacances qui sont visés, une trentaine de potentiels agresseurs et plus d'une centaine de victimes.

L'avocat qui pilote ce dossier, Me Robert Kugler, parle d'une véritable bombe alors que ce dernier s'attend à ce que de nouveaux noms s'ajoutent à la liste des victimes au cours de prochaines semaines ou des prochains mois.

Les actes reprochés aux religieux qui oeuvraient au sein de la congrégation se seraient produits à répétition sur une période de cinq décennies entre les années 40 et 80. Dans la requête juridique rendue publique, on mentionne des actes de masturbation et de fellation mutuelles. On parle également d'actes de sodomie pratiqués sur les victimes à raison de plusieurs fois par semaine sur plusieurs années.  

Ce recours collectif de 15 M$ vise à dédommager financièrement les victimes pour les abus qu'ils auraient subi causant des séquelles psychologiques dont la dépression, la perte d'estime de soi, la confusion sur l'orientation sexuelle, l'anxiété, la propension à se tourner vers l'alcool et les drogues, les idées suicidaires, la crainte de l'autorité et des blocages sur le plan des relations sexuelles.

Deux religieux de Causapscal visés

Dans la requête déposée à la Cour supérieure, on apprend que sur les 26 établissements ciblés, deux se retrouvaient à Causapscal, soit l'ancienne Académie Saint-Jacques et la polyvalente de Causapscal où étaient impliqués à l'époque les Frères du Sacré-Cœur. Le premier religieux visé est Frère Marc Clément qui agissait comme directeur de l'Académie et Frère Marc Turcotte qui oeuvrait pour sa part à la polyvalente de Causapscal.

L'implication des Frères du Sacré-Cœur dans La Vallée remonte à 1928, date à laquelle ils ont bâti l'Académie Saint-Jacques qui comptait alors 110 élèves. Une annexe sera d'ailleurs bâtie autour de 1946 pour accueillir davantage d'élèves.

Parmi les autres établissements mentionnés dans l'action collective, mentionnons le Collège Sacré-Cœur de Montmagny, un établissement d'enseignement faisant partie du secteur Rimouski de la congrégation des Frères du Sacré-Cœur.

 

Commentaires

10 février 2019

Yvan bouchard

je suis surpris après tant d'années de voir l'action qui a mon avis est juste, car j ai été pris dans ce touillions d'agression alors que je n'avais que 9 ou 10 ans par le frère Justin a l'époque de ma troisième année. Je lavais mentionner a ma mère et elle ne ma pas crue. cela a durer plusieurs année. ce qui a contribuer a ce que toute ma vie je me suis battue contre ce que je suis devenu ( gaie )

11 février 2019

jeanne Mance Guay

Moi je suis au courant de tout ça car j'ai un frère qui a été agresser par un frère de cette congrégation a Causapscal mais il est mort et sa vie a été une vie de misère parce qu'en plus il na pas été crue par ma mère il a été puni pour avoir inventer cela il a eu une vie de misère par a par a ce qu'il avait subit c'était dégueulasse pauvre enfant moi j'ai 80 ans et je n'ai jamais oulier ça

22 mars 2019

J p hamel

À Yvan Bouchard N accusez pas les Frères parce que vous êtes gay. Vous l étiez à la naissance. Des hommes hétéros vont en prison et certains ont des rapports gay mais Ne deviennent pas gay pour ça. Poussez mais poussez égal. Un peu de sérieux.

3 avril 2019

André Provencher

M. Hamel vous n'avez aucune idée ce qu'est une agression sexuelle et ses conséquences. Vous venez de perdre une belle occasion d'avoir de l'ampathie envers M. Bouchard. J'ajouterai avoir du respect et de la compassion.

5 avril 2019

Yvan bouchard

Merci M Provencher de comprendre ce que je ressent après toutes ces années. j'ai 78 ans, j'aurais aimer avoir une vie normale des enfants, je suis seul depuis toutes ces années... Merci

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média