Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 janvier 2019

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Pascal Bérubé fait le bilan de son année 2018 dans La Matapédia

POLITIQUE

pascal bérubé

©gracieuseté

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, dresse un bilan 2018 positif dans la Vallée de La Matapédia en identifiant notamment les enjeux importants dans son comté.

Le chef du Parti Québécois et député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, présente une rétrospective positive de l’année 2018 dans son comté. Parmi les enjeux envisagés pour 2019 dans La Matapédia, le besoin de médecins spécialistes à l’hôpital d’Amqui, le retour des échographies pour les futures mamans et les dossiers routiers s’avèreront prioritaires pour le député péquiste.

Si les responsabilités ne cessent d’augmenter du côté de Pascal Bérubé, son implication et son dévouement se maintiennent également à la hausse. Le chef du Parti Québécois et député de Matane-Matapédia dresse un bilan positif de son année 2018 sur le territoire matapédien.

Santé

Hugues Leblanc

Pascal Bérubé est rapidement intervenu dans le dossier médiatisé d’un quadruple amputé de Causapscal, Hugues Leblanc, qui espérait une réponse positive de la part de la RAMQ quant à la couverture des frais de 60 000$ reliés à ses prothèses de main. Bérubé est parvenu à débloquer le dossier de façon positive en seulement 24 heures avec la complicité du cabinet de la ministre de la Santé. Cette intervention politique aura permis de procurer à monsieur Leblanc deux prothèses de main au coût de 60 000 $, entièrement couverte par la RAMQ. Pascal Bérubé a donc contribué à l’amélioration la qualité de vie d’un Matapadien qui appréhendait un refus de dossier. Notons que monsieur Leblanc a dû subir une quadruple amputation à la suite d’une bactérie virulente contractée lors d’une violente grippe.

Le député Bérubé a d’ailleurs rendu visite à Hugues Leblanc le 11 décembre dernier à l'Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ). « Je suis allé rendre visite à Monsieur Leblanc à l'Institut de réadaptation en déficience physique à Québec pour faire un suivi à son dossier. J'ai été grandement impressionné par son attitude positive et sa force de caractère. Un vrai Matapédien », a-t-il déclaré au lendemain de son passage à l’IRDPQ. Quelques jours plus tard, soit le 27 décembre, Hugues Leblanc recevait sa nouvelle main biomécanique, juste à point pour terminer l’année en beauté.

Pascal Bérubé

©Photo Gracieuseté - Pascal Bérubé

Pascal Bérubé est allé visiter le Causapscalien Hugues Leblanc à l'Institut de réadaptation en déficience physique à Québec afin de faire un suivi au dossier.

Meilleure couverture ambulancière

L’hiver dernier, le député de la circonscription de Matane-Matapédia militait pour abolir les horaires de faction infligés aux ambulanciers de son territoire. Les moyens de pression exercés par les paramédics, qui devaient être disponibles 24 heures sur 24 pendant sept jours, combinés aux efforts des élus politiques concernés ont contribué à améliorer la couverture ambulancière dans La Matapédia.

L’abolition des horaires de faction et l’octroi de millions de dollars de la part du gouvernement provincial ont donné lieu à une diminution du temps d’attente, à la création de quatre emplois à temps complet dans les municipalités d’Amqui et de Sayabec, en plus d’améliorer les conditions de travail des ambulanciers.

Inauguration de nouveaux établissements matapédiens

Le 12 février 2018 marquait l’inauguration de la nouvelle caserne de pompier de Sayabec située sur la rue Boulay, en plein cœur du village. Ce projet d’environ 535 000$ a su répondre au besoin de fonctionnalité chez le personnel du service incendie sayabecois. Une contribution financière de plus de 347 000 $ provient notamment du gouvernement du Québec (PIQM).

Le 17 février 2018, ce fut au tour de la nouvelle salle multifonctionnelle de Lac-au-Saumon à être inaugurée. Ce nouveau point de rassemblement matapédien résulte d’une transformation de l’Église St-Edmond. Ce projet au coût approximatif de 1,9 million de dollars pourrait servir d’exemple auprès des autres municipalités qui souhaiteraient revamper leur église, selon Pascal Bérubé.

Pour poursuivre dans cette lignée, une nouvelle salle communautaire a vu le jour en avril dernier du côté de Saint-Damase. La réfection complète de la salle communautaire offre désormais deux étages pouvant contenir plus de 200 personnes. Ce projet d’environ 1,6 million de dollars a d’ailleurs bénéficié d’une contribution financière de plus de 1,1 million de dollars de la part du gouvernement du Québec (PIQM).

Soutien local

En mars 2017, une intervention de Pascal Bérubé et son Parti a permis de fournir une aide financière d’environ 63 000 $ au Cinéma Figaro pour la rénovation de l’entrée principale.

En février 2018, à la suite de la dangereuse découverte d’amiante dans le système de ventilation de l’École secondaire Armand Saint-Onge, le député péquiste est parvenu à convaincre le ministère de l’Éducation à supporter les coûts relatifs au désamiantage et à la relocalisation. Le coût total des rénovations dépasse le cap des 10 millions de dollars.

Nouvelles propositions

Selon le dernier Rapport canadien sur les prix alimentaires à la consommation 2019, les familles canadiennes peuvent s’attendre à payer jusqu’à 400 $ plus cher cette année pour l’épicerie. Le prix des légumes pourrait notamment augmenter de 4 à 6 %. Pascal Bérubé et son Parti proposent de miser sur la production locale de légumes en serre de sorte à diminuer les frais de transport qui ajoutent des coûts supplémentaires. La réduction du coût de l’énergie des serres serait également une option envisageable selon le PQ.

Les enjeux à venir

Les principaux enjeux dans La Matapédia se situent essentiellement au niveau de la santé. Le besoin criant de médecins spécialistes à l’hôpital d’Amqui, dont un anesthésiologiste et un radiologiste, figure parmi les dossiers prioritaires de Bérubé en 2019. Le retour des échographies à l’hôpital d’Amqui sera d’ailleurs un dossier à suivre sur le territoire matapédien.

Quelques dossiers routiers, dont les travaux sur la route 195, seront traités de façon prioritaire pour l’année courante, selon le député. Pascal Bérubé compte également se pencher sur l’important besoin de main d’œuvre qui frappe le territoire, notamment pour ce qui est de l’industrie forestière. L’homme politique est toutefois optimiste face à l’avenir compte tenu de la bonne relation qu’il entretient avec le nouveau gouvernement et la Ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Eve Proulx.

Commentaires

12 janvier 2019

Mme Brousseau

On lui doit un gros merci à cet homme d'exception. Son dévouement est hors du commun ... et il ne "s'enfle pas la tête" avec ses nouvelles fonctions!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média