Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

27 septembre 2018

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

150 enfants intègrent les œuvres d’artistes matapédiens

Des enfants présents à l’exposition d’Amqui ont pu dessiner à l’aide du principe d’engrenage créé par Josée Bourgoin.

©Photo L'Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

Les œuvres de trois artistes, soit Pierre Durette, Isabelle Carignan et Josée Bourgoin, furent exposées dans le hall d’entrée de la MRC de la Matapédia. C’est dans le cadre du projet « Moi à l’œuvre » que 150 enfants du territoire matapédien ont eu la chance d’intégrer les créations dévoilées au grand public le 26 septembre.

En mars dernier se tenait la première édition du programme « Moi à l’œuvre » dans la Matapédia. Au total, huit écoles de la Vallée ont pris part aux ateliers créatifs mis sur pied par le Centre d’art de Kamouraska. Les créations des tout-petits ont constitué le matériel de base pour les trois artistes qui ont réalisé les pièces exposées.  La population était invitée à découvrir le résultat de cette cocréation entre les enfants et les artistes dont les Matapédiens Pierre Durette et Isabelle Carignan.

L’œuvre de Josée Bourgoin.

©Photo L'Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet

L’œuvre de Pierre Durette

©Photo L'Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet - L'Avant-Poste

La créativité valorisée

Lors des trois ateliers créatifs proposés, les enfants ont pu s’exprimer librement à travers différentes pratiques artistiques telles que le dessin, la peinture et le collage. Selon Laurie Turcotte, une professeure ayant expérimenté le programme, « c’est une belle occasion pour les élèves de se familiariser avec l’art et de s’exprimer au-delà des règles qu’on connait habituellement dans un contexte scolaire ». L’artiste Pierre Durette a eu l’idée de faire colorier les tout-petits pour ensuite intégrer leurs dessins à son univers figuratif éclaté « j’ai voulu garder le résultat le plus authentique possible ». a-t-il affirmé.

Une belle vitrine pour les artistes matapédiens

Les trois artistes réunis pour présenter leurs œuvres ont manifesté l’importance de l’apport créatif des tout-petits. Pour la Kamouraskoise Josée Bourgoin, ce programme est un véritable coup de circuit pour la culture. La sculpteure sur bois y est allée d’une cocréation interactive qui a su divertir les petits et les grands. Isabelle Carignan a plutôt misé sur l’art abstrait en jouant avec le 3D. La créatrice qui habite Saint-Léon-le-Grand a transféré les peintures des enfants sur du bois pour ainsi créer une pièce unique.

Rappelons que cette première édition du programme «Moi à l'oeuvre » s’est réalisée grâce au soutien financier de COSMOSS Matapédia et des partenaires de l’Entente de développement culturel (MRC de La Matapédia, ministère de la Culture et des Communications du Québec, Caisse Desjardins Vallée de la Matapédia) ainsi qu’à la collaboration de la Commission scolaire des Monts-et-Marées.

L’œuvre d’Isabelle Carignan

©Photo L'Avant-Poste – Carolanne D’Astous Paquet - L'Avant-Poste

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média