Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Défi sportif

Retour

12 Septembre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Six jeunes de la polyvalente Forimont se dépassent au Raid international Gaspésie

©Photo Gracieuseté

Olivier Bergeron et François Royer accompagnaient les jeunes athlètes, Mathys Morin-Marquis, Patrick Roussy, Yohan Courty, William Arseneault, Joël Durette et Zach Chiasson.

Six garçons fort motivés de la polyvalente Forimont de Causapscal ont relevé l'imposant défi de parcourir 25 km dans le cadre du Raid international Gaspésie.

Accompagnés dans leur périple par l'enseignant, Olivier Bergeron et de François Royer, les six courageux ont affronté et franchi toutes les étapes du Raid de 25 km, à vélo, à la course et même à la grimpe. Ces jeunes athlètes de Causapscal sont Yohan Courty, Patrick Roussy, Zachary Chiasson, William Arseneault, Mathys Morin-Marquis et Joël Durette.

C'est donc avec une grande fierté et un peu de raideurs musculaires que les jeunes reviennent de cette aventure. « Je serais prêt à recommencer demain matin », lance l'un d'entre eux. « C'est un défi personnel que nous sommes fiers d'avoir relevé et nous sommes très heureux de l'avoir fait. »

Et ils peuvent être très fiers d'eux puisqu'ils ont terminé au 28e rang parmi 124 équipes. « C'est très valorisant pour eux. Lorsque je leur ai montré des images à la fin de l'année scolaire dernière,  j'ai senti dès le début qu'ils avaient de l'intérêt, étant tous des sportifs à la base », ajoute Olivier Bergeron qui, pour sa part, participait au Raid pour une deuxième fois dans un véritable marathon de 150 km.

Entraînement et bonnes habitudes

Afin de se préparer adéquatement pour ce parcours de 25 km, les gars ont dû s'entraîner tout l'été à raison de plusieurs jours par semaine. Ils ont également découvert que l'alimentation avait aussi un rôle important à jouer, spécialement avant l'épreuve. « C'est un vrai course d'endurance où le physique et le mental sont mis à l'épreuve. Lorsque ça devient difficile, l'orgueil embarque », lance William.

Il s'agissait également d'une grande épreuve d'équipe puisqu'à certains points de contrôle, seulement un ou deux membres étaient appelés à réaliser l'épreuve, notamment à la nage. « Mathys nage comme un poisson alors c'était naturel que cette partie du Raid était pour lui », raconte son comparse. Ainsi, après beaucoup d'efforts, de sueur, de côtes à monter et de chemins à trouver à partir d'une simple carte de la région, les six amis peuvent dire mission accomplie et se tourner vers l'édition de l'an prochain.

Le Raid international Gaspésie en était cette année à sa 5e édition. L'épreuve dans laquelle les garçons de Causapscal ont participé était le prologue jeunesse qui réunissait pas moins de 300 jeunes provenant de différentes écoles secondaires de la Gaspésie, du Bas-Saint-Laurent et de l'Estrie.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média