Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Défi sportif

Retour

19 août 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le Grand Prix cycliste de la Matapédia attire plus de coureurs

La 7e édition du Grand Prix cycliste de la Matapédia, qui s’est déroulée du 9 au 12 août derniers, a attiré cette année une soixantaine de coureurs dans la vallée.

La 7e édition du Grand prix cycliste de la Matapédia, qui s’est déroulée dans la vallée du 9 au 12 août derniers, a attiré cette année une soixantaine de cyclistes, soit une légère augmentation du nombre de participants.

Parmi la soixantaine de cyclistes présents sur la ligne de départ du Grand Prix de la Matapédia, divisé en six étapes estimées à 373 km de distance et 3 557 mètres de dénivelé, l’édition 2018 de l’événement a compté notamment des coureurs originaires des Maritimes, de l’Ontario, un cycliste de l’Alberta, un Espagnol, un Néo-Zélandais ainsi que deux participants de la Matapédia. Quant à la grande majorité des personnes inscrites au défi, elles provenaient, selon Jean-Yves Fournier, président du Grand Prix depuis sept ans, de l’ensemble de la province.

« Ça a été une très belle édition cette année. Nous avons réussi à attirer davantage de coureurs que l’an dernier, et les commentaires que nous avons reçus, notamment au niveau de l’encadrement et de la sécurité, étaient très positifs », s’est réjoui M. Fournier, qui a rappelé que l’événement avait nécessité le soutien d’environ 200 bénévoles. « Nous allons travailler fort dans les prochaines années pour tenter d’aller chercher des cyclistes américains. Plusieurs réflexions sont déjà en cours à ce sujet, pour déterminer comment nous y prendre », a-t-il déclaré en soulignant à quel point l’événement sportif permettait de donner une belle image de la région, grâce aux différentes étapes arpentant plusieurs secteurs de la Matapédia.   

Un Grand Prix aux épreuves variées

Initialement réparti sur deux journées, l’événement sportif s’est agrandi depuis pour devenir le Grand Prix qu’il est devenu, et qui comptait cette année un total de six étapes, dont un contre-la-montre individuel, une étape de montée, un critérium dans les rues d’Amqui et des circuits routiers. Le maire d’Amqui, Pierre D’Amours, avait rappelé à quel point l’envergure de la course permettait aux organisateurs de programmer des étapes à travers plusieurs secteurs de la Matapédia, où l’impact touristique sur l’économie de la région n’était pas négligeable. Selon Jean-Yves Fournier, plusieurs spectateurs étaient ainsi présents aux différentes étapes de la compétition pour encourager les cyclistes et voir passer le peloton devant chez eux. Il a mentionné aussi que le souper d’ouverture proposé la veille du grand prix, une nouveauté de l’édition 2018, avait permis d’accueillir les participants dans une atmosphère chaleureuse.  

Concernant les résultats de ce grand prix de niveau national ouvert aux coureurs âgés entre 19 et 39 ans, M. Fournier s’est réjoui de voir que les deux participants originaires de la Matapédia étaient parvenus à se maintenir dans le peloton durant les épreuves. Quant au vainqueur du Grand Prix, Olivier Brisebois, de l’équipe Probaclac / Devinci, il est parvenu à terminer l’ensemble des six étapes avec un temps de 8 h 55 minutes et 40 secondes. Le cycliste arrivé en deuxième position du classement général, Connor Toppings, de la même équipe, le suit de seulement 34 secondes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média