Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 Juin 2018

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Le Lynnewood quittera Amqui d'ici le 30 septembre

WAGON. Le processus de vente du wagon Lynnewood, basé depuis plusieurs années près de la garde d'Amqui, a trouvé son dénouement alors qu'une entreprise étrangère se porte acquéreur de la voiture centenaire.

La Ville d'Amqui, qui avait acquis le Lynnewood de la Corporation Garami au cours de l'hiver, a réussi à vendre le wagon par appel d'offres via le Centre de services partagés du Québec. L'entreprise Legends Holding International a présenté la seule soumission conforme et prend possession du bien pour un montant de 25 000 $, soit 5 000 $ de plus que la mise de départ réclamée par la Ville.

L'acheteur a jusqu'au 30 septembre pour repartir avec son bien. Le wagon devrait prendre la direction de la Pennsylvanie, où il doit être mis en valeur.

« De ce qu'on connaît de l'entreprise, elle dispose de tous les équipements qu'il faut pour procéder au déplacement du wagon, avec les autorisations requises. C'est un travail qui lui appartient. Ce sont des gens qui ont déjà une expertise quant à la réfection des anciens wagons », explique le maire d'Amqui, Pierre D'Amours.

Gare

Alors que le dernier chapitre de la longue saga du Lynnewood s'apprête à être complété, la Ville d'Amqui espère maintenant que Via Rail, qui est propriétaire de la gare d'Amqui, prenne les mesures nécessaires pour rénover l'édifice. Plusieurs travaux de mise à niveau sont nécessaires dont la réfection du revêtement extérieur, le remplacement des gouttières et l'aménagement paysager.

« Il y a un petit délai, mais on devrait bientôt les voir passer pour des travaux d'entretien mineurs. Il y a toujours le défi de s'assurer du bon état de la structure, entre autres. On travaille en collaboration dans ce dossier », ajoute M. D'Amours.

Rappelons que le Lynnewood a été construit en 1917 par la compagnie Pullman, pour le compte du riche homme d'affaires américain, Joseph Early Widener. Le wagon de luxe a d'ailleurs transporté plusieurs personnalités du monde politique et des affaires.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média