Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

24 mai 2018

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

La Coop forestière investit 17,7 M$ dans une nouvelle usine

©Photo gracieuseté – Archives

ÉCONOMIE. La Coopérative forestière de La Matapédia transfèrera la production de sa filiale Bois CFM à Sainte-Florence, dans une usine dotée d'équipements à la fine pointe; un investissement qui s'élève à 17,7 M$.

Bois CFM se spécialise dans la fabrication de composantes de palettes. Elle quittera son lieu de production de Causapscal à l'automne 2019, pour s'installer à l'endroit anciennement occupé par Bois d'œuvre Cédrico, acquis par la coopérative en 2009. Au cours des dernières années, ce site était surtout employé pour le conditionnement de la biomasse forestière.

On va doubler et même plus la production de l'usine, avec les mêmes employés de production. -Simon Roy

La Coopérative forestière de La Matapédia justifie cet investissement majeur par la volonté de vouloir améliorer sa production, son efficacité, ses coûts de production et les conditions de travail des employés. Des raisons environnementales motivent aussi l'entreprise à aller de l'avant avec ce projet.

« Il faut comprendre que notre site de Causapscal est coincé entre le chemin de fer du CN et la rivière Matapédia. Présentement, on exploite 100 % de la superficie disponible. On a analysé tous les scénarios possibles pour améliorer la production et les postes de travail de nos employés. Nous avons réalisé plusieurs études pour en arriver à établir que le meilleur projet est de refaire l'usine dans son ensemble à notre site de Sainte-Florence », précise le directeur général de la Coopérative forestière, Simon Roy.

Hausse de production de 125 %

Le projet comprend l'investissement de 1,2 M$ pour la remise en état du bâtiment, et de 16,5 M$ pour l'acquisition et l'installation d'équipements. Actuellement Bois CFM produit environ 10 millions de pieds mesure de planche (pmp) par année. L'entreprise prévoit augmenter sa production de près de 125 %. « On va doubler et même plus la production de l'usine, avec les mêmes employés de production. On parle de 22 à 25 millions de pmp », précise M. Roy.

La Coopérative forestière de La Matapédia profite des actuelles conditions du marché pour mettre son projet sur les rails, chose qui n'aurait pas été possible quelques années plus tôt. « Nous sommes dans des conditions plus favorables. En 2006, notre projet a été très saccagé par la crise forestière qui a sévi de 2007 à 2012 environ. Il s'agissait de moments difficiles pour toute l'industrie. Présentement, les marchés sont plus intéressants. On n'est pas dans le bois d'œuvre. On fait un produit de 2e transformation. Mais on a quand même les mêmes soubresauts et nous sommes indirectement liés à ce marché quand même », indique Simon Roy.

Bois CFM emploie présentement 21 travailleurs. Toutes les ressources de l'entreprise conserveront leur emploi pendant et après la relocalisation. Le projet devrait de plus permettre la création de six nouveaux emplois.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média