Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

05 avril 2018

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Le dossier du prolongement de l'autoroute 20 trouve écho dans la Vallée

DÉVELOPPEMENT. À l'instar du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent, la Ville d'Amqui plaide en faveur du prolongement de l'autoroute 20 entre Trois-Pistoles et Rimouski.

Les élus de la région ont lancé, le 29 mars, une offensive visant à interpeler le gouvernement du Québec sur l'urgence d'aménager le tronçon autoroutier. La Ville d'Amqui a confirmé son appui lors de la séance publique du conseil municipal de mardi dernier.

Le maire, Pierre D'Amours, estime qu'Amqui et La Matapédia tout entière profiteraient de l'achèvement de l'autoroute 20. Ce dossier serait un incontournable en matière de développement.

« C'est clair que tout élément d'amélioration de notre réseau routier qui mène à Amqui est un enjeu qu'on va continuer de revendiquer. On est aussi impliqué dans la coalition pour la route 195 où on a adopté des résolutions demandant d'investir dans le réseau routier. Dans ce cas-ci, il faut être solidaire. Plus on sera en mesure de permettre d'arriver dans La Matapédia à partir de Mont-Joli avec une voie d'accès plus sécuritaire et rapide, plus ce sera un facteur positif pour nous », rappelle M. D'Amours.

Route 132

L'autoroute 20 et la 195 ne sont pas les seuls axes routiers où des améliorations sont exigées. Certains segments de la route 132, dont celui entre Val-Brillant et Amqui font l'objet de critiques. Même si un important chantier a été entrepris dans le but de corriger une courbe prononcée à Val-Brillant, le conseil municipal n'entend pas lâcher le morceau dans le dossier de l'amélioration de la 132.

« Il ne s'agit pas d'enjeu concernant le plan d'investissements, je pense que c'est dans les cartons du ministère des Transports. On doit rencontrer la direction régionale du ministère sous peu pour insister sur l'importance de la réfection du tronçon Val-Brillant – Amqui, entre autres. On a des défis qui ont déjà été adressés. Il faut continuer de faire pression à cet égard », soutient Pierre D'Amours.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média