Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

17 avril 2018

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Des opportunités de croissance pour Monument FT

AFFAIRES. De retour d'un voyage dans la région métropolitaine, le gestionnaire de l'entreprise Monument FT de Saint-Vianney, Renaud Royer, entrevoit de belles opportunités d'affaires pour ses monuments de fibre de verre.

M. Royer a rencontré les dirigeants de la Maison funéraire Roussin, qui possède quatre salons en Montérégie. Pour Monument FT, il s'agirait d'un premier lien d'affaires sérieux avec une entreprise funéraire. « Ils ont vraiment aimé le produit. Il y aura un monument sur place afin que leur clientèle puisse voir à quoi ça ressemble. Il vont essayer de vendre mon produit », indique Renaud Royer.

Je m'attends à ce que des entreprises funéraires de la région embarquent, une fois que quelqu'un, dans le coin, aura adopté ce type de monument. -Renaud Royer

Bien qu'encore modeste le chiffre d'affaires de Monument FT aurait doublé dans la dernière année, selon les dires de Renaud Royer. Le gestionnaire de l'entreprise constate qu'un intérêt grandissant se manifeste pour ses produits, surtout à l'extérieur de la région. Sa participation à l'émission Dans l'œil du Dragon l'année dernière y est pour quelque chose, selon lui.

« C'est du travail de longue haleine. Je me promène un peu partout dans le but de présenter mon produit. Je m'attends à ce que des entreprises funéraires de la région embarquent, une fois que quelqu'un, dans le coin, aura adopté ce type de monument », estime M. Royer.

Colombariums

Monument FT avait décroché à l'automne un premier gros contrat, qui consiste en la fabrication d'un columbarium en composite pour le cimetière de Les Méchins. La construction peut y accueillir jusqu'à 32 urnes. Des plaques de granit ont été ajoutées afin d'y inscrire le nom des défunts. Pour Renaud Royer, ce produit est promis à un bel avenir dans la région, puisque le principal avantage des columbariums conçus en fibre de verre est le bas coût de fabrication.

« Ça se parle beaucoup. J'ai rencontré plusieurs fabriques au cours de l'hiver pour leur faire des démonstrations. Elles semblent très intéressées. Il s'agit d'un beau moyen de financement pour les fabriques. Elles ne paient pas cher pour le columbarium et peuvent vendre les cases. »

M. Royer complète sa production de monuments funéraires entamée à l'hiver dans son atelier de Saint-Vianney, dans le but de les livrer au printemps. Il poursuivra également, dans les prochains mois, ses efforts de mise en marché auprès des différentes instances de l'industrie des services funéraires.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média