Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

06 mars 2018

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Feu vert pour le hockey benjamin et cadet à Armand-Saint-Onge

©Photo TC Media – Jean-Philippe Langlais

DIVISION 1. La famille de l'Assaut s'agrandit puisque l'école secondaire Armand-Saint-Onge d'Amqui a obtenu, lundi, le feu vert du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour offrir les programmes de hockey benjamin et cadet dans la Division 1, et ce, dès la prochaine année scolaire.

Cette nouvelle survient deux ans après avoir démarré le programme de hockey juvénile. La direction de l'école Armand-Saint-Onge avait rencontré les autorités du RSEQ à Montréal, le 20 février, afin d'y ajouter les calibres benjamin et cadet. Le RSEQ a accédé à la demande de l'établissement, qui offrira du hockey scolaire du secondaire 1 au secondaire 5, sur un circuit provincial.

On veut vraiment réunir les meilleurs joueurs de notre commission scolaire. -Frédéric Gaudreau

Le comité de travail ne perd pas de temps et se rencontre une première fois lundi, afin de planifier la suite des choses. Des partenariats sont en développement. Déjà, au mois de mai, le personnel hockey devra avoir une bonne idée de la composition de ces deux nouvelles formations.

« On veut suivre la tendance provinciale qui veut que les équipes soient pratiquement formées à 80 ou 90 % à la fin avril ou au début mai. On veut s'assurer de ne pas avoir de surprise au mois d'août », indique le directeur de l'école Armand-Saint-Onge, Frédéric Gaudreau.

Représenter la commission scolaire

Frédéric Gaudreau souhaite faire des trois équipes de l'Assaut D1 un fleuron représentant la Commission scolaire des Monts-et-Marées à l'échelle provinciale. Les formations benjamine, cadette et juvénile auront certes une bonne représentation matapédienne. Des hockeyeurs de Matane y trouveront aussi leur place.

« Ce sont des équipes commission scolaire. On veut y regrouper les joueurs, autant de la Matanie que de la Vallée, qui sont de calibre D1. On n'a pas un gros bassin, mais on a un beau bassin pour former trois belles équipes. On y greffera aussi quelques joueurs de la Gaspésie. Toutefois, ce n'est pas vrai qu'on va amener un petit gars benjamin de la Gaspésie en pension. On veut vraiment réunir les meilleurs joueurs de notre commission scolaire », insiste M. Gaudreau.

Cette vision « commission scolaire » s'appliquera aussi dans la présentation des matchs locaux. Ceux-ci se disputeront autant à Amqui, qu'à Sayabec, Causapscal ou Matane.

Sans chiffrer de façon exacte l'investissement nécessaire à l'implantation des deux nouvelles équipes, Frédéric Gaudreau estime que l'ajout d'équipes benjamine et cadette permettra de réaliser des économies d'échelle intéressante, notamment en raison du transport. L'équipe juvénile compte sur un budget annuel avoisinant les 100 000 $. En s'assurant d'harmoniser les calendriers benjamin, cadet et juvénile, les voyages à l'extérieur pourraient s'avérer plus avantageux pour l'Assaut. « Ce qui coûte cher, c'est le transport. On aura souvent au moins deux équipes qui voyageront ensemble », affirme M. Gaudreau.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média