Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

20 décembre 2018

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Arrêt indéterminé du F.-A.-Gauthier: les dessertes se feront par avion

TRAVERSE MATANE-BAIE-COMEAU-GODBOUT

FA Gauthier

©Archives - L'Avant-Poste

Le F.-A.-Gauthier restera à quai pour une durée indéterminée.

Afin de pallier à l'arrêt indéterminé du navire F.-A. Gauthier, la Société des traversiers du Québec a annoncé que le service serait maintenu par voie aérienne.

Alors que le F.-A.-Gauthier doit subir une série d'analyses afin de déterminer ce qui cause la défaillance mécanique des propulseurs qui empêchent le navire de reprendre du service, la Société des traversiers a trouvé une solution de rechange, soit la desserte par avion.

Ainsi, du 21 au 24 décembre, les clients pourront se rendre à la gare fluviale de Matane où une navette les transportera vers l'aéroport de Mont-Joli. De là, un avion de 50 places s'envolera vers Baie-Comeau quatre fois par jour, soit à 8 h 30, 10 h 30, 12 h 30 et 14 h 30. Précisions que les voyageurs devront se présenter 90 minutes avant le vol à la gare de Matane pour être transportés vers l'aéroport.

Quatre départs de Baie-Comeau sont aussi prévus à 9 h 30, 11 h 30, 13 h 30 et 15 h 30. Les vols prendront en moyenne 15 minutes et coûteront le même prix qu'une travers piéton régulière par navire. La priorité ira aux clients qui possédaient déjà une réservation à bord du F.-A.-Gauthier avant que celui-ci soit retiré de la circulation.

Le 25 décembre, il n'y aura pas de traverse comme c'est le cas chaque année. Toutefois, dès le 26 décembre, les vols reprendront selon des modalités qui seront communiquées par la Société des traversiers.

Cette solution mise en place par la Société des traversiers sera en vigueur jusqu'au 7 janvier. Par la suite, le CTMA Vacancier prendra le relais jusqu'au retour du F.-A,-Gauthier. Ajoutons qu'en plus du service aérien, la traverse Rivière-du-Loup-Saint-Siméon ajoutera un départ supplémentaire par jour les 23, 26 et 30 décembre ainsi que le 2 janvier.

Pressions politiques

Lorsque la nouvelle est tombée à l'effet que le F.-A.-Gauthier sera hors-service pour une période indéterminée, le chef du Parti québécois et député de Matane, Pascal Bérubé, a fait valoir son mécontentement en demandant au ministre des Transports, François Bonnardel, de trouver une solution rapidement. « Pour notre région, c'est le seul lien entre les deux rives. Mon collègue et député de René-Lévesque sur la Côte-Nord, Martin Ouellet demandons une solution pour que nos concitoyens puissent aller retrouver leur famille. »

La Société des Traversiers n'a pas tardé à réagir en offrant la solution de la desserte par avion. Pour le directeur de la STQ, François Bertrand, il était impératif de trouver une alternative. « C’est une situation malheureuse qui est survenue à un fort mauvais moment. Nous avons travaillé d’arrache-pied pour mettre en place une série de mesures pour répondre aux besoins de nos clients. »

Le directeur de la STQ n'a pas manqué de souligner la collaboration des employés, du ministère des Transports, du fabricant du navire et de remercier la traverse Rivière-du-Loup d'avoir ajouté un départ.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média