Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

10 décembre 2018

Carolanne d'Astous Paquet - cdastous@lexismedia.ca

Le hockeyeur Jordan Caron évolue dans la KHL

HOCKEY

Jordan Caron, joueur de hockey

©Photo Gracieuseté

Le joueur de hockey professionnel originaire de Sayabec, Jordan Caron, a récemment rejoint une nouvelle équipe de la KHL en Russie.

CARRIÈRE SPORTIVE. Le nom du Sayabecois Jordan Caron résonne maintenant jusqu’en Russie dans la Ligue continentale de hockey (KHL). Le froid sibérien ne semble pas arrêter le Matapédien de 28 ans qui s’illustre dans le trio de tête de son équipe.

Le joueur de hockey originaire de Sayabec appartient désormais au Club russe « Sibir Novosibirsk » depuis début novembre, alors qu’il évoluait en Allemagne jusqu’à tout récemment. Jordan Caron s’est envolé pour la Russie le 2 novembre dernier, soit le jour de son anniversaire, pour retrouver ses nouveaux coéquipiers.

La formation sibérienne souhaitait grandement acquérir l’ancien attaquant des Bruins de Boston. « L’équipe ici était à la recherche d’un joueur de mon style et ils ont contacté moi et mon agent. Ça n’a pas été évident sortir de mon contrat en Allemagne mais après deux semaines de négociations, on a finalement conclu une entente avec les Pingouins de Krefeld. J’ai ensuite pu signer un contrat de deux saisons avec l’équipe Sibir Novosibirsk », a affirmé le Matapédien en territoire russe.

Transition et adaptation

L’ancien de l’Océanic s’acclimate bien à sa nouvelle vie ainsi qu’à sa nouvelle ligue. Celui qui évolue sur le premier trio de son équipe admet apprécier ses coéquipiers de même que le temps de glace qui lui est accordé. La saison s’annonce prometteuse pour Caron puisqu’il cumule, depuis son arrivée en Russie, deux buts et deux passes en 11 matchs.

« Je suis sur le premier trio avec un autre canadien, Gilbert Brulé, qui est aussi un ancien choix de première ronde dans la Ligue nationale. Ça fait cinq ans qu’il est dans la KHL, il m’aide beaucoup. Sur la patinoire présentement ça va très bien, nous sommes compétitifs à chaque match et j’ai beaucoup de temps de glace », a-t-il révélé.

La barrière linguistique

Bien qu’il parle parfaitement anglais et français, Jordan considère que le défi principal se situe au niveau communicationnel étant donné la langue parlée au sein de l’équipe. « C’est certain que la langue russe, c’est un gros défi. C’est beaucoup d’ajustement pour moi, une nouvelle ligue dans un nouveau pays avec peu de joueurs qui parlent anglais dans mon équipe », a-t-il confié en ajoutant qu’il est cependant confiant quant à l’avenir. Bien qu’aucun québécois ne figure parmi l’alignement, Jordan peut néanmoins pratiquer son français avec son coéquipier Charles Bertrand, originaire de la France.

Aucun joueur n’est à l’abris des blessures

Si les blessures et les opérations ont ralenti Caron au cours des deux dernières saisons, ce dernier admet avoir redoublé d’ardeur pour revenir au jeu. « C’est certain que je n’ai pas été épargné par les blessures. J’ai eu le tendon de la main déchiré et j’ai dû subir deux opérations au coude en raison d’une infection à la bursite entre autres. Heureusement, je suis rétabli à 100% de ces blessures-là. J’ai travaillé très fort depuis la dernière opération pour revenir en force et je suis content de dire que les efforts ont payé », a-t-il exprimé.

Noël loin du nid familial

Comme la plupart des hockeyeurs de haut niveau, Jordan n'obtiendra pas de pause lors de la période des fêtes. « On a un horaire très chargé d’ici la fin de la saison qui se termine relativement tôt ici, vers la mi-février », a affirmé Caron. Le Sayabecois prévoit cependant revenir dans son village natal à la fin de la saison. D’ici là, Jordan poursuivra ses activités en sol sibérien, un endroit réputé pour atteindre des records de basse température. « La semaine passée, il a fait -35, mais ça va revenir à la normale cette semaine. Il devrait faire aux alentours de -15 », a-t-il conclu en riant.

Commentaires

10 dcembre 2018

DESIRE LIZOTTE oncle de ton papa

MON CHER JORDAN TU ME CONNAIS PEU MAIS TON PAPA EST MON NEVEU JE SUIS FIER DE CE QUE TU ACCOMPLI POUR MOI C COMME SI JE FAISAIS PARTI DES TIEN ET CQ ME REJOUI BRAVO ET CONNTINU ENCORE LONGTEMPS JE SUIS FIERS DE TOI

10 dcembre 2018

Jacques pelletier

Je suis bien heureux pour toi et je te souhaite bonne chance.

11 dcembre 2018

Sylvain Thibeault

Félicitations Jordan et belle continuité.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média